Comme Michka Assays, on se souvient de ses cheveux coupés court, de sa silhouette longiligne et de sa voix puissante jouant avec les aigus. Dolores O'Riordan, chanteuse des Cranberries, est brusquement décédée à l'âge de 46 ans. Hommage ce soir.

Dolores O'Riordan, chanteuse des The Cranberries au Heineken Jammin Festival dans le Parc San, en Italie, le 3 juillet 2010
Dolores O'Riordan, chanteuse des The Cranberries au Heineken Jammin Festival dans le Parc San, en Italie, le 3 juillet 2010 © Getty / Portfolio de Francesco Castaldo\Archivio Francesco Castaldo\Mondadori

"(...)Alors, je vous l’avoue franchement, j’étais loin de mesurer l’intensité des tourments qui habitaient Dolores O’Riordan. Déjà, cette chanson ultra-célèbre, « Zombie », qu’elle avait écrite seule, était déjà un cri de colère. En 1993, l’IRA provisoire, une organisation armée qui militait pour l’unification de l’Irlande et la fin de la présence britannique dans le nord, en Ulster, organisait encore des attentats sur le sol anglais. En mars 1993, dans une rue commerçante de Warrington, une ville située entre Liverpool et Manchester, des agents de l’IRA avaient placé un explosif dans une corbeille en métal. Ils avaient eu beau prévenir la police une demi-heure avant que l’engin détone, deux enfants qui passaient par là ont été tués. Et la réaction de Dolores O’Riordan, qui avait alors vingt et un ans, et venait du cœur de l’Irlande rurale et catholique, le comté de Limerick, ça avait été : pas en mon nom. Les paroles disaient : « Tu vois, ce n’est pas moi, ce n’est pas ma famille. Dans ta tête, c’est la guerre avec des tanks et des bombes, dans ta tête il y a des gens qui meurent ». Et apostropher en traitant de zombie un gars que certains considéraient comme un courageux patriote révolutionnaire, eh bien, c’était gonflé de la part d’une très jeune Irlandaise dont personne n’avait entendu parler. Comme l’a déclaré cette semaine l’Anglais Martin Glover, alias Youth, membre du légendaire groupe de l’après-punk Killing Joke, un musicien très réputé aussi comme réalisateur artistique, également un proche de Paul McCartney, « Quand Dolores a débarqué au début des années 90, il n’y avait pas beaucoup de groupes un peu tranchants, emmenés par une fille ayant quelque chose à dire sur de nombreux sujets, y compris politiques, et qui n’avait pas froid aux yeux. Et qui était capable de l’exprimer de manière poétique ». On ne saurait mieux dire. Plus largement, Dolores O’Riordan faisait partie de ces personnes pour qui l’existence est une douleur et un combat permanents.(...)"

The Cranberries : « Zombie - Acoustic Version » extrait de l’album « Something Else » 

Sinéad O’Connor : « Nothing Compares 2U » extrait de l’album « I Do Not Want What I Haven’t Got » 

The Corrs : « Everybody Hurts - MTV Unplugged Version Live Version » extrait de l’album « Unplugged » 

Imelda May : « How Bad Can a Good Girl Be » extrait de l’album « Life Love Flesh Blood » 

Gemma Hayes : « Wicked Game » single 

Lisa Hannigan : « Knots » extrait de l’album « Passenger » 

Róisín Murphy : « Whatever » extrait de l’album « Take Her Up to Monto » 

Rosie Carney : « Awake Me » single 

Farah Elle : « Teardrop » extrait de l’album Artistes divers « Degrees of Light - Experiments in Happiness » 

Dolores O’Riordan : « Ordinary Day » extrait de l’album « Are You Listening ? » 

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.