Peter Hook & the light était en concert à Paris au Trianon à Paris fin octobre, Michka Assayas en a profité pour rencontrer le bassiste de légende et le créateur de deux des groupes les plus influents de l’histoire de la musique contemporaine, Joy Division et New Order.

 Peter Hook & the Light au festival Rewind North Capesthorne Hall à Siddington dans le Cheshire, le 5 août 2017.
Peter Hook & the Light au festival Rewind North Capesthorne Hall à Siddington dans le Cheshire, le 5 août 2017. © Maxppp / Pete Doherty/PHOTOSHOT

"(...)Outré de s’être vu exclu de la reformation du groupe en 2011, le bassiste Peter Hook, Hooky, de fomenter une sorte de coup d’État. Il a publié en 2012 un livre de mémoires, Unknown Pleasures, Inside Joy Division, publié en traduction française chez l’éditeur Le Mot et le reste, sous le titre Joy Division vu de l’intérieur. Il vient de publier le second tome, un pavé de 700 pages, Substance, New Order vu de l’intérieur, où il balance absolument tout sur ses camarades, ne s’épargnant pas lui-même, et c’est à la fois très drôle, féroce et parfois carrément assassin. Parallèlement, il a créé un groupe, The Light, avec lequel il a décidé de jouer et chanter lui-même tout le répertoire de Joy Division et New Order. Ce qu’il a fait lui-même au Trianon, à Paris, il y a près d’un mois. En marge de ce concert, dans une importante librairie du dix-huitième arrondissement, Peter Hook a signé aux admirateurs du groupe une soixantaine d’exemplaires des deux tomes de son autobiographie. Et, un peu fatigué après cet exercice, il m’a accordé une interview, renâclant un peu, parce qu’il était crevé et voulait préserver sa voix pour le concert. En plus, il relevait d’une longue pneumonie qu’il avait contractée durant une tournée en Australie. Ça a donné à notre entretien une certaine tension qui s’est révélée salubre. J’ai rappelé à Peter Hook que je l’avais rencontré en 1983 et qu’il n’avait pratiquement pas ouvert la bouche. Et que j’étais un peu surpris de le voir être devenu si prolixe.(...)"

Joy Division avec des extraits de l’album « Les Bains Douches 18th December 1979 » : 

  • « Transmission » 
  • « Shadowplay » 
  • « These Days » 

Peter Hook & the Light : « Dead Souls (Live) » extrait de l’album « Unknown Pleasures Live in Leeds » 

Joy Division : 

  • « Love Will Tear Us Apart 2 - Pennine Version » (remasterisé) 

Peter Hook & the Light : « Everything’s Gone Green » extrait de l’album « Power, Corruption & Lies Tour 2013, Live in Dublin» 

Peter Hook et Michka Assayas après l'interview
Peter Hook et Michka Assayas après l'interview © Radio France / Stéphane Ronxin

A noter et à retenir : "Substance, New Order vu de l’intérieur "le troisième tome de l’autobiographie de Peter Hook, membre fondateur et bassiste de Joy Division et New Order, (traduction de l’anglais par Suzy Borello) est sorti aux Editions Le Mot et le reste

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.