Le dernier Beatles vivant (avec Ringo Starr), vient de prendre la tête du classement de référence des ventes d'album aux États-Unis avec son dernier album solo, "Egypt Station". Une première pour cette légende de la musique depuis trente-six ans ! Michka Assayas lui rend hommage à sa façon !

Paul McCartney en concert, au stade Suncorp, le 9 décembre 2017, à Brisbane, en Australie.
Paul McCartney en concert, au stade Suncorp, le 9 décembre 2017, à Brisbane, en Australie. © Getty / Marc Grimwade / WireImage

Une chanson de jeune homme, « If you come on to me, then I’ll come on to you », « si tu te mets à me draguer, eh bien moi aussi je vais me mettre à te draguer ». Sauf que le jeune homme en question, vous l’avez sûrement reconnu, a soixante-seize ans et est le grand-père de huit petits-enfants.

Paul McCartney, c’était bien lui, publie un nouvel album de quatorze chansons, « Egypt Station », le sixième depuis qu’on a changé de siècle. C’est le rythme de Madonna, pour vous donner une idée. 

Quand on se met à considérer son cas, il faut bien admettre qu’il est unique. Déjà, Paul McCartney a atteint, dans la musique populaire mondiale, le sommet de la gloire et du prestige il y a bien longtemps, beaucoup d’entre vous n’étaient pas nés, au milieu des années soixante, alors qu’il avait à peine vingt-deux ans, l’âge où aujourd’hui beaucoup font encore leurs études.

Paul McCartney : « Come On to Me » extrait de l’album Egypt Station 

White Denim : « It Might Get Dark » extrait de l’album Performance 

Miles Kane : « Cry on My Guitar » extrait de l’album Coup de Grace

Lenny Kravitz : « 5 More Days ’Til Summer - Edit » Single 

The Coral : « Reaching Out For a Friend » extrait de l’album Move Through the Dawn

Ash : « Annabel » single 

The Chills : « Snow Bound » extrait de l’album Snow Bound 

Elvis Costello & the Imposters : « Unwanted Number » single 

Michael Rault : « Sleep with Me » extrait de l’album It’s a New Day Tonight 

Richard Swift : « Losing Sleep » extrait de l’album The Novelist 

Neil & Liam Finn : « Anger Plays a Part » extrait de l’album Lightsleeper 

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.