Une soirée toujours et encore très rock’n’roll. Et la moyenne d’âge sera plutôt jeune, à vue de nez moins de trente ans.

Royal Blood : Mike Kerr et Ben Thatcher en concert le 12 août 2017 à San Francisco.
Royal Blood : Mike Kerr et Ben Thatcher en concert le 12 août 2017 à San Francisco. © Getty / Tim Mosenfelder

"(...)Royal Blood, c’est un des succès les plus fulgurants et inattendus de la décennie en cours. En 2014, l’année de son émergence, Royal Blood a vendu rien qu’au Royaume-Uni 150 000 exemplaires de son tout premier album, ils en sont à présent à 500 000. Le magazine britannique Q a titré sur eux cette année-là « Comment Royal Blood a sauvé le rock » et Tom Morello, le guitariste historique du groupe californien Rage Against the Machine, qui les a vus cette année-là à Los Angeles, a posté aussitôt après, un tweet qui disait : « J’ai vu l’avenir du rock qui riffe et il a pour nom Royal Blood ».(...)".

  • Royal Blood : « How Did We Get So Dark? » extrait de l’album « How Did We Get So Dark? »
  • ’68 : « Whether Terrified or Unafraid » extrait de l’album « Two Parts Viper »
  • Power Trip : « Excutioner’s Tax (Swing of the Axe) » extrait de l’album « Nightmare Logic »
  • All Them Witches : « Bruce Lee » extrait de l’album « Sleeping Through the War »
  • Melvins : « What’s Wrong with You? » extrait de l’album « A Walk with Love & Death »
  • Sheer Mag : « Meet Me in the Street » extrait de l’album « Need to Feel Your Love »
  • Cheap Trick : « Radio Lover » extrait de l’album « We’re All Alright! »
  • Menace Beach : « Give Blood » extrait de l’album « Lemon Memory »
  • Benjamin Booker : « Right on You » extrait de l’album « Witness »
  • Charly Bliss : « Percolator » extrait de l’album « Guppy »
  • Boris : « Absolutego » extrait de l’album « Dear »
  • ’68 : « Without Any Words (Only Crying and Laughter) » extrait de l’album « Two Parts Viper »
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.