Vous ne savez pas quoi écouter en ce moment ? Michka Assayas est là pour vous donner quelques très très bonnes idées, à découvrir donc !

Rosalía Vila, auteure-compositrice-interprète le 30 octobre 2018 à Madrid
Rosalía Vila, auteure-compositrice-interprète le 30 octobre 2018 à Madrid © Maxppp / MARISCAL/EFE/Newscom

De son nom complet Rosalía Vila Tobeillia, Rosalía a vingt-cinq ans. C’est une jeune chanteuse originaire de Sant Esteve Sèèrovirass, un village proche de Barcelone. Elle a découvert le flamenco, qui n’a d’ailleurs rien de catalan, très naturellement : parce que c’est, chez elle, la musique que beaucoup de jeunes écoutent très fort en voiture. 

L’équivalent de ce que sont, chez nous, le rap et le R&B. Rosalía a appris la guitare, le piano, puis le chant flamenco au conservatoire de Barcelone. Son premier album, « Los Angeles », paru en 2017, a fait découvrir une voix magnifique et restait dominé par de beaux arpèges de guitare flamenco. Il a eu un immense succès en Catalogne et en Espagne. Le second est une tout autre affaire où Rosalía s’est fait assister par El Guincho, un musicien originaire des îles Canaries porté sur une sorte de néo-psychédélisme tropical et qui a réalisé divers albums ainsi que des remixes, notamment pour la chanteuse Björk, 

Rosalía s’est fixé une ambition nouvelle : unir le flamenco à la musique de sa génération, le R&B. Il y a de l’auto Tune, ce logiciel dont on use et abuse pour, entre guillemets, accorder les voix à des notes parfaites, parfois, souvent, même, c’est irritant, mais chez Rosalía, eh bien c’est utilisé avec inventivité et imagination, comme par exemple chez l’excellent groupe du Midwest américain, Bon Iver, entre folk, jazz et électro.

  • Rosalía : « MALAMENTE - Cap. 1 : Augurio » extrait de l’album « El Mal Querer » 
  • James Blake : « Barefoot in the Park » (featuring Rosalía) extrait de l’album « Assume Form » 
  • Refree : « Cuando salga el sol » (avec Rocío Márquez) extrait de l’album « La otra mitad » 
  • Panda Bear : « Token - Edit » single 
  • Nick Leng : « Ticking » single 
  • Ex Mykah : « Suspicions » extrait de l’album « 16, 17 » 
  • Blood Orange : « Take Your Time » extrait de l’album « Negro Swan » 
  • Steve Mason : « Rocket » extrait de l’album « About the Light » 
  • Beach House : « Alien » single 
  • Anderson.Paak : « Saviers Road » extrait de l’album « Oxnard » 
  • The Good, the Bad & the Queen : « Ribbons » extrait de l’album « Merrie Land » 
  • Angelo De Augustine : « You Needed Love, I Needed You » extrait de l’album « Tomb » 
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.