Ce soir Very Good Trip a des nouvelles à vous donner et elles n’attendent pas.

Elvis Costello, auteur-compositeur-interprète aux Grammy Awards le le 26 janvier 2020 à Los Angeles, Californie.
Elvis Costello, auteur-compositeur-interprète aux Grammy Awards le le 26 janvier 2020 à Los Angeles, Californie. © Getty / Axelle / Bauer-Griffin / FilmMagic

Je ne sais pas si vous voyez à quoi ça ressemblait, les 78 tours, c’était des disques pas très grands, très épais, qui pouvaient se casser si on les laissait tomber. Et on les écoutait sur un tourne-disque qu’on tournait avec une manivelle, j’en ai connu un, mes parents avaient ça. 

Bref, Bob Dylan, eh oui, c’était lui, à soixante-dix-neuf ans, qui ahanait ce blues d’outre-tombe qui s’achève par une déclaration étrange et énigmatique, bien dans sa manière : 

Je ne suis l’épouse de personne, je ne me rappelle plus quand je suis née et j’ai oublié quand je suis morte ». 

Enfin, je dis morte, et pas mort, c’est une traduction logique par rapport à ce qui précède. Même si en anglais, évidemment, quand on dit « I forgot when I died », ça peut aussi bien être un homme qu’une femme qui dit ça. 

Cette nouvelle chanson, « False Prophet », Faux prophète ou fausse prophétesse, oui, ça se dit en français, prophétesse, illustre bien cet art de la fausse piste, du contre-pied, qu’a toujours affectionné Bob Dylan. Et que, à près de quatre-vingts ans, il ne va pas se mettre à lâcher.

  • Bob Dylan : « False Prophet » extrait de l’album « Rough and Rowdy Ways » 
  • Elvis Costello : « No Flag » single 
  • PJ Harvey : « Dress - Demo » extrait de l’album « Dry - Demos » 
  • The Pretty Things : « Bright As Blood » single 
  • Dion : « Hymn to Him » (featuring Patti Scialfa & Bruce Springsteen) extrait de l’album « Blues with Friends » 
  • The Waterboys : « Low Down in the Broom » single 
  • Pretenders : « Maybe Love Is in NYC » extrait de l’album « Hate for Sale » 
  • Yusuf/Cat Stevens : « On the Road to Find Out » single 
  • Mary Chapin Carpenter :« Where the Beauty Is » extrait de l’album « The Dirt and the Stars » 
  • John Prine : « I Remember Everything » single 
Programmation musicale
  • KEES BERKERSINSTRU One inch punch
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.