Michka Assayas vous offre une soirée tranquille pas trop, juste ce qu'il faut ...

Samuel T. Herring le chanteur de Future Islands au  Festival de musique et d'arts de la Vallée de Coachella le 23 avril 2017
Samuel T. Herring le chanteur de Future Islands au Festival de musique et d'arts de la Vallée de Coachella le 23 avril 2017 © Getty / Rich Fury pour Coachella

"Vous imaginez, des gars perdus dans une petite ville portuaire, éloignée de tout, tout au bout de la Caroline du nord. Trois fans de hip-hop, de metal et de punk qui s’amusaient à leurs débuts à faire de l’électro pop européenne au second degré, avec un chanteur qui affectait un accent allemand, ce n’était pas destiné à aller très loin. Eh bien, si, c’est allé très loin. C’est le genre d’histoire qui fait chaud au cœur, parce que Sam Herring c’est le genre de type qui est le contraire du cool et du personnage étudié. Pour qui être sur une scène est une nécessité vitale, pour échapper à ses démons, la dépression, surtout, contre laquelle il lutte depuis l’adolescence. Future Islands se produira à la Route du Rock à Saint-Malo, le week-end du 18 août. Le groupe fera aussi une courte tournée française, trois dates, à la fin novembre."

  • Future Islands : « Ran » extrait de l’album « The Far Field »
  • Teleman : « Devil in My Shoe » extrait de l’album « Brilliant Sanity »
  • Maybird : « Grace » single
  • Grandaddy : « Evermore » extrait de l’album « Last Place »
  • Broken Bells : « It’s That Talk Again » single
  • Everything Everything : « No Reptiles » extrait de l’album « Get to Heaven »
  • Glass Animals : « Pork Soda (Radio Edit) » single Sylvan Esso : « Die Young » extrait de l’album « What Now »
  • Dutch Uncles : « Streetlight » extrait de l’album « Big Balloon »
  • Lower Dens : « Real Thing » single
  • Forest Swords : « Sjurvival » album « Compassion »
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.