Very Good Trip va se souvenir de quelqu’un qui nous a quittés il y a vingt ans déjà. Sans qui Michka Assayas ne serait pas là. Et la musique qu'il diffuse, en général, n’existerait pas.

Le musicien, guitariste, auteur-compositeur-interprète et producteur de cinéma, George Harrison.
Le musicien, guitariste, auteur-compositeur-interprète et producteur de cinéma, George Harrison. © Getty / Mark and Colleen Hayward/Redferns

Comme je vous le disais avant-hier, on a tendance à l’oublier mais, des anciens Beatles, George Harrison est celui qui, en solo, a connu, en tout cas au début des années soixante-dix, le succès le plus éclatant. 

Je vous ai longuement parlé avant-hier de la mini-série télévisée de six heures, « Get Back », consacrée aux Beatles, constituée d’images en grande partie inédites. Vous pourrez la découvrir à la fin du mois prochain sur la plateforme Disney. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Un montage d’images d’archives que personne n’avait encore jamais vues montrant les Beatles au travail, en janvier 1969. Le tout a été supervisé par le cinéaste néo-zélandais Peter Jackson. Un des aspects les plus intéressants de ce document, c’est l’éclairage que celui-ci apporte sur la personnalité de George Harrison. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Au sein des Beatles, il est clairement le plus mal à l’aise : agacé, rétif à tous les projets dont le groupe débat, négatif, il apparaît nettement comme un frein à la progression du groupe qui, début 1969, reste possible. Tout est encore possible en cette période, tout est ouvert, le groupe n’est absolument pas condamné. 

Lors de ces conversations captées entre les quatre Beatles et leur entourage, on en a d’ailleurs toutes sortes de preuves. C’est que George Harrison est alors en pleine métamorphose : le petit frère effacé de Lennon et McCartney, qui plaçait quelques compositions par-ci par-là dans les albums du groupe, est en train de se transformer en un auteur et interprète de premier plan. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Il revient d’un voyage aux États-Unis, près de Woodstock, dans la campagne au nord de New York. Il a rencontré là les musiciens du groupe The Band et Bob Dylan, dont il est devenu l’ami et le collaborateur. Ils ont même écrit deux chansons ensemble. Et ce séjour s’est révélé pour lui une grande source d’inspiration. George Harrison est celui qui, avec Paul McCartney, est le plus créatif. Il apporte de nombreuses chansons nouvelles et il apparaît très clairement qu’elles ne trouveront pas leur place dans le cadre des Beatles.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

George Harrison : « My Sweet Lord - 2020n Mix » extrait de l’album « All Things Must Pass (50th Anniversary/Super Deluxe) » 

The Beatles : 

  • « The Inner Light - Remastered 2009 » extrait de l’album « Past Masters » 
  • « Long, Long, Long - Take 44 » extrait de l’album « The Beatles (Super Deluxe) » 

George Harrison : 

  • « I Live for You - Remastered 2014 » extrait de l’album « All Things Must Pass (Remastered 2014) » 
  • « Beware of Darkness - 2020 Mix » extrait de l’album « All Things Must Pass (50th Anniversary/Super Deluxe) » 
  • « Ballad of Sir Frankie Crisp (Let It Roll) - 2020 Mix » extrait de l’album « All Things Must Pass (50th Anniversary/Super Deluxe) » 
  • « All Things Must Pass » extrait de l’album « All Things Must Pass (50th Anniversary/Super Deluxe) » 
  • « Isn’t It a Pity - Session Outtakes and Jams/ Take 27 »  extrait de l’album « All Things Must Pass (50th Anniversary/Super Deluxe) » 
  • « Run of the Mill - 2020 Mix » extrait de l’album « All Things Must Pass (50th Anniversary/Super Deluxe) » 
  • « Woman Don’t You Cry for Me » extrait de l’album « All Things Must Pass (50th Anniversary/Super Deluxe) » 

The Beatles : « While My Guitar Gently Weeps - Acoustic Version/ Take 2 » extrait de l’album « The Beatles (Super Deluxe) » 

Les invités
L'équipe