Pour adapter la société au vieillissement de la population, les fabricants de robots préparent des machines de plus en plus étonnantes…

La maison de soins infirmiers Ô Balcons de Tivoli est équipée d'un robot Zora : une solution logicielle développée par QBMT pour piloter le robot NAO conçu par Aldebaran. Ce robot est utilisé par les infirmiers de la maison de soins
La maison de soins infirmiers Ô Balcons de Tivoli est équipée d'un robot Zora : une solution logicielle développée par QBMT pour piloter le robot NAO conçu par Aldebaran. Ce robot est utilisé par les infirmiers de la maison de soins © Getty / BSIP

Aider les personnes âgées dans des tâches simples, comme attraper des objets, mais surtout à les stimuler, à les connecter au monde extérieur et à les protéger, aussi bien à l’hôpital qu’en maison médicalisée ou à domicile.

Voilà l'aide proposée par la technologie aux personnes âgées. L’objectif des fabricants aujourd’hui, c’est de libérer les familles et les personnels soignants de certaines tâches.

Concrètement un robot qui rappelle de prendre ses médicaments, lit les mails des petits enfants, détecte les fuites de gaz, appelle les secours en cas de chute.

De plus en plus de relations robotiques au détriment des relations humaines ?

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.