Si les prévisions sur l’érosion de l’emploi se vérifient, on n’aura plus vraiment le choix : tout travail méritera salaire mais tout salaire ne méritera plus travail.

Avec l'augmentation attendue de la mécanisation, à quoi ressemblera le travail demain ? et les salaires ?
Avec l'augmentation attendue de la mécanisation, à quoi ressemblera le travail demain ? et les salaires ? © Getty / Javier Pierini

Pour s’adapter aux grandes mutations à venir du travail, il y a une idée qui émerge dans le débat présidentiel, celle d'un revenu pour tous.

C’est un pari optimiste sur le fait que la société, si elle repose moins de manière vitale sur l’emploi salarié, tout en assurant ses besoins essentiels, elle ne perdra pas l’envie d’agir. Et au contraire elle s’investira dans plus d’activités non lucratives, associatives, qui ne bénéficient pas aux entreprises mais aux individus.

Une vision qui est loin d’être partagée aujourd’hui.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.