Le Bade-Wurtemberg en Allemagne, modèle de gestion écolo ?

Winfried Kretschmann, ministre-président écologiste du Bade-Wurtemberg du parti Bündis 90 Die Grünen, entouré de Edith Sitzmann et Reinhold Pix
Winfried Kretschmann, ministre-président écologiste du Bade-Wurtemberg du parti Bündis 90 Die Grünen, entouré de Edith Sitzmann et Reinhold Pix © Maxppp / PHOTOPQR/L'ALSACE

En 2011 Winfried Kretchmann fait sensation en remportant les élections propulsant pour la première fois un écologiste à la tête de la première région industrielle du pays.

Aussitôt élu l’homme qui circule à vélo exige l'arrêt des centrale nucléaires et la limitation de vitesse sur les autoroutes. Il ose dire dans le fief de Mercedes, Audi et Porsche :

La région n’a pas besoin de plus de voitures mais de moins.

Pour son nouveau mandat, il s’est fixé plusieurs objectifs : faire de sa région le leader de l’économie numérique, se lancer dans un programme d’emplois d’avenir et développer encore la démocratie citoyenne.

Cet exemple du Bade-Wurtemberg nous montre que l’environnement peut être érigé en modèle économique, porté à grande échelle par des responsables politiques, grâce à la culture du compromis, et en France, non en sommes encore bien loin...

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.