Archives

Écrivain, grand reporter, poète, bourlingeur, ce touche-à-tout de la culture portait une attention toute particulière aux animaux.

Parmi ses nombreuses rencontres avec les bêtes, il se souvient des requins et de leurs indispensables poissons-pilotes.

On écoute Blaise Cendrars au micro de Radio Télévision Française.

Nous sommes en 1950.

Animal magique : Hans, l'éléphant naturalisé

Hans, l'éléphant naturalisé du Museum d'Histoire Naturelle de Bourges
Hans, l'éléphant naturalisé du Museum d'Histoire Naturelle de Bourges © Radio France

« Vous me demandez, citoyens, quels effets la musique a produit sur des éléphants dont l’instinct social et les habitudes sont d’ailleurs très propres à piquer notre curiosité ? ».

C’est ainsi que commençait le discours prononcé, en 1798, après un concert donné aux éléphants du jardin des plantes.

L’un d’entre eux, Hans, est désormais conservé, naturalisé, au Muséum d’Histoire Naturelle de Bourges qui, mardi prochain, donnera une conférence sur cette étrange représentation musicale au lendemain de la révolution.

Pour nous en parler, la directrice du Muséum d’Histoire Naturelle de Bourges, Michèle Lemaire et le mammalogiste François Moutou .

Tout bêtement philosophie - Élisabeth de Fontenay

Aurore Lenoir , du collectif N.A.R.G. , NON à l'Abattoir rituel de Guérêt .

Rencontre

Francis Hallé est biologiste, botaniste et « dendrologue », comprenez qu’il étudie les arbres.

On ne compte plus ses diplômes, et les hommages qui lui sont rendus, partout dans le monde, singulièrement depuis qu’il a initié le « radeau des cimes », ce fameux laboratoire flottant sur la canopée.

Sa rencontre avec Luc Jacquet , notamment réalisateur de « La marche de l’empereur », conduira à conjuguer les compétences pour que sorte, le 13 novembre prochain, « Il était une forêt », un film remarquable d’esthétisme, qui nous entraîne dans la naissance d’une forêt tropicale, de la première pousse à l’épanouissement des arbres géants.

Il était une forêt - film de Luc Jacquet, avec Francis Hallé
Il était une forêt - film de Luc Jacquet, avec Francis Hallé © Radio France

Actualités

  • Aux États-Unis, les scientifiques s’inquiètent de la baisse du nombre d’élans.

  • Certains scientifiques ne manquent pas d’imagination pour consacrer leur compétence à des recherches improbables.

  • Le congrès des mammifères minuscules vient de se réunir pour élire le plus petit mammifère du monde.

Comportement

Aujourd’hui, c’est Céline qui est perplexe sur l’incinération des animaux de compagnie.

Pour lui répondre, en ligne leDocteur Serge Belais.

Cris et chuchotements

Réponse après l'émission.

Vos réactions

Vivre avec les bêtes est aussi à votre écoute : posez vos questions, vos critiques et analyses sur le comportement du monde animal sur notre répondeur au 01 56 40 28 10 ou sur la page Internet de notre émission à la rubrique "Commentaire".

Les liens

Site du Collectif N.A.R.G. Association contre l'abattage à vif, et le 1er projet européen d'abattoir exclusivement rituel, à Guérêt (23, Creuse).

Étiquetage de la méthode d’abattage des animaux : le sondage IPSOS commandé par l’OABA et One Voice Le sondage IPSOS par l’OABA et One Voice les 27 et 28 septembre indique clairement que les Français veulent être informés sur les méthodes d’abattage des animaux.85% des Français considèrent l’insensibilisation des animaux comme un élément primordial ou nécessaire de leur abattage. En toute logique, 71 % des personnes interrogées souhaitent retrouver sur la viande ou les produits contenant de la viande, l’indication de l’utilisation d’une méthode d’insensibilisation des animaux.Ce sondage marque un fort positionnement des Français, pour lesquels la question de la méthode d’abattage est susceptible d’avoir un impact sur leurs choix de consommation. En effet, 58 % des consommateurs n’achèteraient plus un produit s’ils venaient à apprendre qu’il contient de la viande issue d’un abattage sans insensibilisation !

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.