Texte de Hemarque (successeur de Epicure) à la direction du Jardin dans le "Traité de l'abstinence de Porphyre" :

"Si l'on avait pu, comme avec les hommes, conclure avec les animaux un pacte garantissant qu'ils ne nous tueraient ni ne seraient tués par nous sans discernement, il eût été fort simple d'étendre jusqu'à eux le domaine du droit, puisque celui-ci tendait à assurer la sécurité. Mais il n'y avait aucun moyen d'associer à la loi des êtres non doués de raison ; (...)Telle étant la nature des animaux, le fait d'organiser, conformément à l'intérêt, la sécurité vis à vis des êtres animés autres que l'homme n'était plus envisageable que vis-à-vis des êtres inanimés. Seule la liberté de les tuer, que nous avons désormais acquise, nous assure toute la sécurité possible. "

Les liens

Site de l'Institut Hubert Curien

Site de Laurent Geslin

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.