Archive

Dans nos archives aujourd’hui, le témoignage de Juliette Gréco . Elle explique comment sa vie trépidante ne peut être compensée, pour elle, que par une communion avec la nature.Ce témoignage est issu de l’émission «Le rythme et la raison », diffusée sur France Culture en 1991.

Animal Magique

Ateles paniscus
Ateles paniscus © Wiki / Hans Hillewaert

Avec un père pilote dans l’armée de l’air, Hélène Collongues voyagera dans le monde, dès son plus jeune âge. Mais, après des études d’ethnozoologie, c’est au Pérou et, plus précisément, en forêt Amazonienne, qu’elle posera ses valises.C’est ainsi, qu’en 1997, elle crée l’association « Ikamaperu » qui a notamment pour vocation le développement de 2 centres de sauvegarde (160 hectares de forêt au total !) afin de réhabiliter les primates qui figurent parmi les plus menacés d’Amazonie : les singes laineux et les singes araignées (autrement dit, les atèles).

Tout bêtement philosophie - Elisabeth de Fontenay

Enrique Utrilla , traducteur de « Les droits des animaux », de Tom Regan, aux Editions Hermann

Le droit des animaux
Le droit des animaux © Radio France

Rencontre

Battues par les flots, accrochées aux falaises, nichées au coeur de zones humides, enfouies sous la mer ou dans des grottes, plantées à la périphérie des villes, voilà près de 60 ans que les réservesnaturelles de France permettent la conservation ou la résilience de la plus belle biodiversité Française.Aujourd’hui, elles sont au nombre de 290 et couvrent plus de 2 800 000 hectares.Au lendemain du 32ème Congrès des « Réserves Naturelles de France », « Vivre avec les bêtes » a voulu faire le point sur cette association considérée comme l’arche du futur, avec Jean-Philippe Grillet , directeur des Réserves naturelles de France.

Le site des réserves naturelles de France

Le kiosque

  • Daphné Sheldrick , une histoire d’amour africaine . En fait, l’histoire d’une femme précurseur de la protection de la faune africaine. Elle s’apparente aux Dian Fossey, Joy Adamson ou Jane Goodall, qui ont consacré leur vie à préserver la vie. Pour mesurer l’engagement de Daphné : elle a sauvé et élevé plus de 130 éléphanteaux ! C’est aux éditions Flammarion.

  • Les insectes bâtisseurs par Eric Darrouzet qui nous invite à pénétrer dans les architectures réalisées par les termites, les guêpes et autres frelons, grâce à des photos réalisées par rayons X. C’est remarquable, insolite et passionnant. C’est édité par « Sciences biologie ».

  • Et enfin « Je prends soin de mon cheval » et « Je monte mon cheval » par Emmanuelle Brengard. Destinés aux cavaliers (ou cavalières) à partir de 8 ans. C’est richement illustré et trèspédagogique… dans le respect du cheval, évidemment. C’est édité par Glénat et Cheval Magazine

Comportement

Question insolite, donc, de Charlotte, habitant la Normandie sur « les animaux et l’alcool ».Pour lui répondre, le vétérinaire et cinéaste Jean-Yves Collet qui a réalisé une enquête sur ce thème.

Cris et chuchotements

Magot
Magot © Wiki / Zil

C’est le magot, que l’on retrouve à Gibraltar, qui est évidemment intégralement protégé, mais qui fait l’objet d’un trafic en provenance principalement du Maroc. Résultat : des bébés charmants, que l’on élève pendant quelques mois, et deviennent dangereux (une fois adultes) avant de se retrouver enfermés dans des cages.

Vos réactions

Vivre avec les bêtes est aussi à votre écoute : posez vos questions, vos critiques et analyses sur le comportement du monde animal sur notre répondeur au 01 56 40 28 10 ou sur la page Internet de notre émission à la rubrique "Commentaire".

Les liens

Ikamapreru

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.