Le désir est totalitaire. Le pouvoir, un aimant. Le pouvoir absolu, un aphrodisiaque.

La tyrannie martyrise les peuples et détraque les sens. Les dictateurs soulèvent les foules autant que les jupons. Et la masse devient une femme comme les autres.

Les tyrans contrôlent leur image et l’art de la séduction, mais contrôlent-ils leurs pulsions ?

Comment baisent ces hommes qui contraignent le désir des peuples?

Ce soir, place à des führers nommés désir avecl’historienne et philosophe Diane Ducret, pour Femme de dictateurs .

Les liens

Les éditions Perrin

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Vos désirs sont mes nuits Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.