Une brosse à cheveux est-elle un objet à caractère pornographique ?

Le sentiment esthétique est-il sexuel ?

Qu’est-ce-ce qui est obscène pour un ado ?

Surtout qui répond à ces questions ? Qui opère le tri ?

Fermeture d’un loveshop. Accusation de pédo-pornographie pour une grande exposition d’art contemporain. Pénalisation des clients du sexe tarifé : ici et là, des tentatives de nivellement des désirs par le bas.

Ça pue. Ça pue l’arrière garde puritaine et la ligue de vertus.

Ce soir, la sexualité est présumée coupable.

Et comme depuis la nuit des temps, l’ordre moral avance masqué tantôt derrière la protection de l’enfance, tantôt derrière les oripeaux de l’érotisme...

Avec nous l’avocat Richard Malka.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Vos désirs sont mes nuits Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.