Maso, onaniste, sadique, scatophile, nécrophile, zoophile, incestueux...l’érotisme apollinarien est tonitruant, potache, farceur et vorace.

Il appelle une chatte, une chatte et la verve se confond avec la verge.

Ce soir, Guillaume Apollinaire se fait virer des programmes scolaires.

Ce soir, sous le Pont Mirabeau coule le foutre, pètent les fions, claquent

les schlagues !

Avec nous, "l’archéologue des fesses", Alexandre Dupouy, qui présente, la première

réédition depuis 1934, des Œuvres érotiques complètes d’Apollinaire.

Les liens

Les éditions La Musardine

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.