La mélancolie est une maladie du désir. Une crise du désir.

Une fatigue d’être soi, d’être un autre, de n’être personne.

Une victoire du vide sur le vertige de l’existence. Sur sa vacuité....

La mélancolie c’est quand l’introspection, les cachotteries de l’âme se mettent à hurler plus fort que la jouissance à trouver du sens.

"Comme Eros, la mélancolie aspire à un au-delà qu’elle redoute autantqu’elle espère.

Comme l’amour, la mélancolie se tient entre la mémoire et l’imagination, entre la contemplation de l’image de l’être aimé et l’élan du sentiment."

Comme le désir, la mélancolie met toujours en scène une absence, un manque, une solitude, impossible à combler.

Ce soir on a le spleen et on ne sait plus très bien ce que désirer veut dire...

Avec nous, Sarah Chiche , écrivain, psychologue et psychanalyste.

Auteure de "Personne(s), d'après le livre de l'Intranquilité de Fernando Pessoa " aux éditions Cécile Defaut.

Avec les lectures en direct d'Ava Hervier :

"Lettre de Flaubert à sa maitresse Louise Collet "

"Problème XXX " attribué à Aristote

"La peau de chagrin d'Honoré de Balzac

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Vos désirs sont mes nuits Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.