Christophe Honoré, est un écrivain, réalisateur, scénariste, dramaturge et metteur en scène français.

C’est le réalisateur, scénariste, écrivain et metteur en scène Christophe Honoré qui est l’invité de VADC. Réputé savoir aborder des sujets difficiles comme l’inceste, le Sida ou le suicide, Christophe Honoré parle avant tout de la vie dans ses projets artistiques. L’enfance et l’abandon sont ceux qu’il aborde avec une infinie sensibilité dans les « Malheurs de Sophie », à l’affiche en ce moment au cinéma, et puis prochainement l’amour et sa pérennité dans « Cosi Fan Tutte » de Mozart qu’il mettra en scène au Festival d’Aix en Provence cet été. Réalisateur amateur de comédies musicales ou du moins de la musique dans ses films : on se souvient des chansons d’amour, et de ce duo qu’il forme avec Alex Beaupain qui a également signé la BO de son dernier film. Un invité parfait donc, pour nous parler de la BO de sa vie… qui mettra de l’Opéra en scène pour la troisième fois cet été après Pelleas et Mélisande de Debussy et le dialogue des Carmélites de Poulenc.

Christophe Honoré
Christophe Honoré ©

Programme:

Peter Illich Tchaikovsy , Casse-noisette Acte II : Scène n°13 : Valse des fleurs , Simon Rattle dirige l’Orchestre Philarmonique de Berlin, Album : Casse-noisette op71 / intégrale, EMI CLASSICS, 2010

John Coltrane , Iris , John Coltrane au saxophone, Alice Coltrane au piano, Jimmy Garrison à la contrebasse et Rashied Ali aux percussions, Album : John Coltrane : Stellar Regions, IMPULSE, 1995

Georg Freidrich Haendel , Ariodante : Aria Scherza, infida, Philippe Jaroussky contre-ténor et Emmanuelle Haim dirige Le Concert d’Astrée, Album : The Story of a Castrato (Histoire d’un castrat), VIRGIN CLASSIC, 2007

Philip Glass , Metamorphosis one, Philip Glass au piano, Album: Solo piano, CBS, 1989

Francis Poulenc ,Sinfonietta FP 141 : Allegro con fuoco, Charles Dutoit dirige l’Orchestre National de France, Album : Francis Poulenc : Les Œuvres Orchestrales, DECCA, 1996

Wolfgang Amadeus Mozart , Concerto en La Majeur K 622 : Allegro - pour clarinette et orchestre, L’Orchestre de Chambre d’Europe dirigé par Romain Guyot à la clarinette, Album : Wolfgang Amadeus Mozart : Concerto et quintette pour clarinette, MIRARE, 2013

Wolfgang Amadeus Mozart , Cosi fan tutte : Soave sia il vento, Bryn Terfel voix basse, Charles Mackerras dirige l’Orchestre de Chambre d’Ecosse, Miah Persson soprano et Christine Rice mezzo-soprano, Album : Bryn Terfel : Tutto Mozart, DGG (Deutsche Grammophon), 2006

Francis Poulenc , La blanche neige - pour chœur mixte a capella , Auteur : Guillaume Apollinaire, Laurence Equilbey dirige le Chœurs de Chambre Accentus, Album : Francis Poulenc : Figure humaine, NAIVE RECORDS, 2001

  • Agenda

C’est avec Les Dialogues de Carmélites de Poulenc que Christophe Honoré a signé sa première mise en scène lyrique en 20163, à l’Opéra de Lyon. L’occasion était trop belle pour ne pas conseiller, en ce début de semaine, deux sorties qui raviront les amateurs du compositeur.

A Paris tout d’abord, où le Musée d’Orsay accueillera le chœur professionnel Musicatreize de Roland Hayrabedian, dans le cadre du cycle de concert qui accompagne l’exposition « Apollinaire, le regard du poète » actuellement proposée à l’Orangerie. Ce sera l’occasion de réentendre les trop rares Sept Chansons, son premier cycle choral important, composé en 1936, sur des textes de Paul Eluard et Guillaume Apollinaire. « On ne saura jamais assez tout ce que je dois à Apollinaire. Il a été le véritable enchantement de ma première jeunesse et reste celui de mon âge, disons carrément… mûr » , écrira-t-il en 1947.

Mardi 10 mai à 12 h 30, à l’auditorium du Musée d’Orsay (Paris). www.musee-orsay.fr

A Nantes, enfin, où Karen Vourc’h, Révélation lyrique des Victoires de la Musique en 2009, reprendra, aux côté de l’Orchestre national des Pays de la Loire et dans une version mise en espace par Catherine Dune, un rôle qui lui est cher : celui de « La Femme » dans le monologue dramatique La Voix Humaine . Créé en 1959 sur un livret de l’ami du compositeur Jean Cocteau (membre avec Poulenc du fameux « Groupe des Six »), cet ouvrage insolite où le téléphone, décrit comme « une arme redoutable », est protagoniste du drame, est un fascinant tour de force musical et théâtral. Et reste un demi-siècle après sa création, à l’heure du portable, des réseaux sociaux et du débat sur le droit à la déconnexion, d’une troublante actualité.

Les 10 et 12 mai à 20 h 30 à la Cité des Congrès de Nantes, le 13 mai à 20 h 30 à la salle Othello de Mareuil-sur-Lay, les 17 et 19 mai à 20 h 30 au Centre des Congrès d’Angers. www.onpl.fr ou www.angers-nantes-opera.com

Thierry Hillériteau

Journaliste Culture au journal Le Figaro

Evénement(s) lié(s)

Les Malheurs de Sophie

Festival International d'Art Lyrique d'Aix-en-Provence

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Vous avez dit classique ? Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.