et surtout Chopin!

Bonjour à tous et bienvenue dans cette émission consacrée à Serge Gainsbourg

Parce que Gainsbourg est un compositeur majeur du 20eme siècle. Un musicien nourri à la musique classique dans son enfance. Musicien tardif qui rêvait de devenir peintre et qui, à l'âge de 30 ans, désespéré de ne pas atteindre son rêve pictural brûle tous ses tableaux (à part un ou deux) et se lance dans la musique -la variété- qu'il considère alors comme un art mineur.

Un art mineur qui le rendra l'un des artistes les plus célèbres de son vivant. Compositeur de génie dont les mélodies -pour certaines- n'ont pas pris une ride... Il n'a jamais hésité à utiliser les trésors de la musique classique pour verbaliser, donner à entendre des mots, sa poésie. Les exemples sont nombreux vous le verrez: Chopin en premier lieu mais aussi Dvorak, Brahms, Grieg. Il est même allé puiser dans le répertoire de la musique traditionnelle -classique! Africaine.

Peintre raté selon lui... Hier à la fin de l'émission consacrée à la peinture, alors que j'annonçais le programme d'aujourd'hui, le peintre Rorcha m'a envoyé ce message: pour moi, Gainsbourg a réussi à être un peintre par la musique à sa manière. Tout à fait d'accord avec Rorcha, je m'emploierai aujourd'hui à vous le faire entendre!

choux
choux ©

1.LUDWIG VAN BEETHOVEN :Sonate nº1 en fa min op 2 nº1 pour piano : Prestissimo

De l'Album Beethoven, Sonates nº1 à 15 / Barenboïm chez DEUTSCHE GRAMOPHON en 1984

2.FRANCE GALL :Poupée de cire, poupée de son

De l'Album Anthologie de la chanson française 1965 en 1965

3.SERGE GAINSBOURG :Initials B.B.

De l'Album Gainsbourg forever chez MERCURY en 2001

4. ANTON DVORAK :Symphonie n°9 en mi min op 95 B 178 : Adagio - Allegro molto

De l'Album Anton Dvorak : Les symphonies chez LONDON 1996

ISTVAN KERTESZ dirige l'orchestre ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE LONDRES

5.JOHANNES BRAHMS :Symphonie n°3 en Fa Maj op 90 : Poco allegretto

De l'Album Brahms / Gardiner chez SOLI DEO GLORIA en 2009 JOHN ELIOT GARDINER dirige l'orchestre ORCHESTRE REVOLUTIONNAIRE ET ROMANTIQUE

6. JANE BIRKINBaby alone in Babylone PHILLIPS 2001

7. Charlotte Gainsbourg,Lemon inceste sht à 1’42’’ en mix avec SERGE GAINSBOURG : Lemon incest

De l'Album Collection Gainsbourg en 1963

8.Chopin / Etude n°3 / La folle journée Chopin FREDERIC CHOPIN : Etude n°3 en Mi Maj op 10 n°3 Philippe Giusiano au piano De l'Album La folle journée de Chopin chez MIRARE 2010

9.FREDERIC CHOPIN :Preludes op 28 : Prelude en mi min op 28 nº4

De l'Album Chopin / Concerto nº2 / Preludes / Maria Joao Pires chez DGG

10.SERGE GAINSBOURG :Jane B

De l'Album Gainsbourg (intégrale) : Jane Birkin et Serge Gainsbourg / CD 8 chez MERCURY en 1972

11. BABATUNDE OLATUNJI :Akiwowo

De l'Album Drums of passion chez COLUMBIA en 2002

12. SERGE GAINSBOURG :New York - USA

De l'Album Gainsbourg percussions chez MERCURY en 1964

13. SERGE GAINSBOURG :Pauvre Lola

De l'Album De Gainsbourg a gainsbarre : Vol 3 :1963-1964 en 1963

14. MIRIAM MAKEBA :Umqokozo

De l'Album Mama Africa chez UNIVERSAL MUSIC

15. Serge Prokofiev : Concerto n°5 en Sol Majeur op 55 ; Toccata : allegro con fuoco,

Ablum Samson François, édition intégrale, EMI 2010

Witold Rowicki dirige le philharmonia orchstrea

Agenda

1. Orchestre symphonique de Bretagne dirigé par Noam Zur

Jeudi 22 octobre 2015 à 20h Vendredi 23 octobre 2015 à 20h Rennes / Opéra

Les légendes ont toujours influencé les compositeurs du Nord de l’Europe. De la sublime berceuse de Siegfried , aux poignantes dernières notes des amoureux perdus du grand compositeur finlandais Sibelius, Noam Zur a choisi des œuvres lumineuses et cristallines comme une nuit étoilée du Grand Nord. Frissons et émotions à prévoir…

Richard Wagner Idylle de Siegfried

Jean Sibelius Valse triste, op. 44

Magnus Lindberg Concerto pour violon et orchestre

Jean Sibelius Pelléas et Melisande, op.46

2.Orchestre Philharmonique de Radio France

Vendredi 23 octobre 2015 20h00 Maison de la radio - Auditorium

Russe, on ne peut plus russe : de l’ouverture-fantaisie Roméo et Juliette à la suite de L’Oiseau de feu dans la version 1945, la musique russe chante, raconte, éprouve. Quant au Cinquième Concerto pour piano, le dernier qu’ait écrit Prokofiev, on peut l’écouter comme un poème pour les doigts.

Piotr Ilitch TchaïkovskiRoméo et JulietteSerge ProkofievConcerto pour piano n°5Igor StravinskyL’Oiseau de feu (version 1945) Nicholas Angelich piano Krzysztof Urbanski direction

L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Vous avez dit classique ? Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.