Clara Schumann par Andreas Staub
Clara Schumann par Andreas Staub © Domaine public / -

Ce jeudi dans Vous avez dit classique ? , l'émission prend le prétexte de Qui a peur des femmes photographes ? , une exposition consacrée aux femmes photographes qui se tient en ce moment au Musée d'Orsay, à Paris, pour s’intéresser aux femmes compositrices . D’abord, parce que l’on entend rarement leurs compositions en concert ou à l’antenne, et puis parce que cette question « Qui a peur des femmes photographes ? » renvoie à une autre question profonde : pourquoi ne retient-on que quelques noms féminins dans l’Histoire de l’Art alors qu’elles sont si nombreuses ? Et même beaucoup plus nombreuses qu’on ne le croit. Peu d’éléments de réponse évidemment, mais c’est par conséquent l’occasion rêvée pour faire entendre quelques compositrices, bien entendu moins connues, mais en rien moins bonnes, que les compositeurs.

Leur place dans la société, confiné à celui d’épouse ou de religieuse , ne les autorisait que rarement à se faire remarquer comme artistes. "Femme de", comme pour Clara Schumann (alors que Robert n’aurait probablement jamais été le compositeur que l’on connaît sans elle), musicienne de salon ou d’agrément , chanteuse (dans ce cas-là, reconnaissons que cela passe toujours… la voix et toute l’évocation sensuelle qu’elle peut avoir ), ou enfin rebelle , qui outrepasse l’injonction paternelle et sociétale et qui compose malgré les interdictions, comme Mel Bonis qui transforme son prénom Mélanie en un Mel mystérieux qui n’influence pas le genre...

Au programme de ce nouveau Vous avez dit classique ? : Germaine Tailleferre , Mel Bonis , Pauline Viardot , Barbara Strozzi , Fanny Hensel-Mendelssohn ou encore Carla Bley et Géraldine Laurent .

programmation musicale

1 / Clara Wieck Schumann : trio en sol mineur, op. 17, pour piano, violon et violoncelle : Allegretto

De l’album Robert Schumann et Clara Wieck-Schumann : Trios avec piano , paru chez Challenge Classics (2015), avec Riccardo Ceccheti au piano, Luigi de Filippi au violon et Sandro Meo au violoncelle

2 / Mel Bonis : Scènes de la forêt, op. 123, version pour flûte traversière, alto et harpe : Nocturne

De l’album Hommage à Debussy , paru chez Harp & Company (2007), avec Mihi Kim à la flûte, Pierre-Henry Xuereb à l’alto et Rachel Talitman à la harpe

3 / Germaine Tailleferre : Valse lente

De l’album Autograph , paru chez Erato (2013), sur lequel Alexandre Tharaud interprète des bis de plusieurs compositeurs

4 / Louise Farrenc : Nonette pour cordes et vents en mi bémol majeur, op. 38 : Scherzo. Vivace

De l’album Louise Farrenc – Musique de chambre , paru chez Naïve (2005), avec Philippe Bernold à la flûte, François Leleux au hautbois, Romain Guyot à la clarinette, André Cazalet au cor, Gilbert Audin au basson, Guillaume Sutre au violon, Miguel da Silva à l’alto, François Salque au violoncelle et Vincent Pasquier à la contrebasse

5 / Pauline Viardot : Lamento, la chanson du pêcheur (un poème de Théophile Gautier)

Interprété ici par la soprano Hélène Guilmette, accompagnée au piano par Martin Dubé sur l’album L’Heure rose , paru chez Analekta (2014)

6 / Pauline Viardot : Plainte d’amour, op. 6 n° 1, arrangement pour mezzo-soprano et piano de la mazurka n°1 en fa dièse mineur op. 6 n° 1 de Frédéric Chopin

Interprétée par la mezzo-soprano Urszula Kryger, accompagnée au piano par Charles Spencer, sur l’album Chopin-Viardot : Mélodies polonaises , paru chez Hyperion (2006)

7 / Carla Bley : Ida Lupino

Interprété ici par le Paul Bley Trio : Paul Bley au piano, Steve Swallow à la basse et Barry Altschul aux percussions, sur l’album Closer , paru chez ESP (2008)

8 / Fanny Mendelssohn-Hensel : Das Jahr – Oktober

Interprété ici par Lauma Skride au piano sur l’album Das Jahr paru chez Sony Classical (2007)

9 / Barbara Strozzi : Priego ad amore, Il primo libro de madrigali , op. 1

Leonardo Garcia Alarcon dirige l’ensemble Capella Mediterranea sur l’album Barbara Strozzi – Madrigaux paru chez Ambronay (2009)

10 / Elisabeth Jacquet de la Guerre : Sonate pour violon n° 1 en ré mineur, premier mouvement, Lent

Interprétée ici par Florence Malgoire et l’ensemble Les Dominos sur l’album Elisabeth Jacquet de la Guerre – Sonates pour violon paru chez Ricercar (2011)

11 / Géraldine Laurent : Odd Folk

Sur l’album At Work , paru chez Gazebo (2015). Géraldine Laurent, au saxophone alto est accompagnée par Paul Lay au piano, Yoni Zelnik à la contrebasse et Donald Kontomanou à la batterie.

12 / Gabriel Fauré : Pénélope , Prélude

Charles Dutoit dirige l’Orchestre Philharmonique de Monte Carlo

Sur l’album Gabriel Fauré – Pénélope , par l’ensemble vocal Jean Laforge et l’Orchestre Philharmonique de Monte Carlo, dirigés par Charles Dutoit, paru chez Erato (1982)

agenda

Qui a peur des femmes photographes ?

Exposition temporaire en deux parties, au Musée de l'Orangerie et au Musée d'Orsay, à Paris , du 14 octobre 2015 au 24 janvier 2015

S'appuyant sur des recherches nouvelles comme sur les nombreuses histoires de la photographie qui, depuis une quarantaine d'années, ont réévalué l'extraordinaire contribution des femmes au développement du médium, cette exposition et la publication qui l'accompagne sont les premières du "genre" en France.

Pénélope , __ p oème lyrique en trois actes de Gabriel Fauré, livret de René Fauchois

A l'Opéra national du Rhin, à Strasbourg , du 23 octobre au 3 novembre 2015

Mais combien de temps encore la reine Pénélope pourra-t-elle attendre le retour d'Ulysse ? Elle a beau défaire et refaire chaque jour son ouvrage, les prétendants la pressent toujours davantage de choisir un nouvel époux... Dans une Grèce de rêve, Fauré compose une somptueuse ode à la fidélité conjugale et signe un opéra « péplum » riche de ses danses orientales, combats acharnés et autres prouesses héroïques. Il exige non seulement du rôle-titre des moyens vocaux exceptionnels mais également un vrai tempérament de tragédienne.

Direction musicale : Patrick Davin | Mise en scène : Olivier Py | Décors et costumes : Pierre-André WeitzPénélope : Anna Caterina AntonacciUlysse : Marc LahoEuryclée : Élodie Méchain

L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Vous avez dit classique ? Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.