Jérôme Joseph François de Paule de Colloredo-Wallsee et Mels
Jérôme Joseph François de Paule de Colloredo-Wallsee et Mels © Domaine public / -

C'est une certitude : pas de musique sans mécènes ! Le mécénat , cette action de la part de personnes privées en faveur d’artistes, ce soutien, normalement sans contrepartie , se développe à mesure que l’Église commande de moins en moins d’œuvres... Même si, au XVIIème siècle , l’Église de Rome reste l'un des principaux rivaux des grands Rois que sont Louis XIV en France, Philippe IV en Espagne ou Charles Ier en Angleterre. Louis XIV fonde l’Académie de France à Rome (future Villa Médicis ), créé les Manufactures royales , et c’est sous le gouvernement de Colbert que naît la première « dictature artistique », où tout le domaine de l’art est organisé dans une perspective politique .

Et si le mécène aide à vivre son artiste , les rapports sont beaucoup plus complexes qu’ils ne paraissent. Il n’est pas rare que les musiciens soient traités comme des domestiques . Les géniaux Bach , Haydn , Mozart dépendent de ces riches amateurs de musique , princes , archevêques ou rois et leur liberté en est souvent réduite . Comme si ces compositeurs de génie devaient tout à ces commanditaires ! Il faudra beaucoup de courgae à Mozart pour s’émanciper de sa tutelle… Un affranchissement qu’il paiera cher mais qui lui permettra aussi d’écrire parmi ses plus belles œuvres . Voilà pourquoi aussi ce grand compositeur autrichien sera à l’honneur aujourd’hui parmi les autres précédemment cités, ou encore Monteverdi ou Jean-Philippe Rameau .

programmation musicale

1 / Wolfgang Amadeus Mozart : L’Enlèvement au sérail K.384 : Ouverture

René Jacobs dirige l’Académie de musique ancienne de Berlin

De l’album L’Enlèvement au sérail __ , paru chez Harmonia Mundi (2015)

2 / Wolfgang Amadeus Mozart : L’Enlèvement au sérail K.384 : Acte I, scène 2 : Wer ein Liebchen hat gefunden

Avec Dimitry Ivashchenko dans le rôle d’Osmin et Maximilian Schmitt dans le rôle de Belmonte

René Jacobs dirige l’Académie de musique ancienne de Berlin

De l’album L’Enlèvement au sérail __ , paru chez Harmonia Mundi (2015)

3 / Claudio Monteverdi : Lamento della ninfa (Madrigal Livre 8) SV 163 : Amor

Interprété par Claire Lefilliâtre, Jan Van Esacker, Serge Goubioud et Benoît Arnould

Vincent Dumestre dirige Le Poème Harmonique

De l’album Monteverdi, Marazzoli : Combattimenti ! , paru chez Alpha Classics (2010) dans la collection Les Indispensables du baroque

4 / Jean-Philippe Rameau : Les fêtes de l’Hymen et de l’Amour : Mouvement de sarabande et de loure (1ère entrée)

Hervé Niquet dirige Le Concert spirituel

De l’album Les Fêtes de l’Hymen et de l’Amour , paru chez Glossa (2014)

5 / Nina Simone : My Baby Just Cares For Me

Musique de Walter Donaldson, paroles de Gus Kahn

De l’album My Baby Just Cares For Me - Original Bethlehem Recordings , réédité chez Charly Records (1986)

6 / Wolfgang Amadeus Mozart : Requiem en ré mineur K 626 : Introïtus : Requiem aeternam

Laurence Equilbey dirige l’Insula Orchestra et l’ensemble Accentus, avec les chanteurs Sandrine Piau, Sara Mingardo, Werner Güra et Christopher Purves

De l’album Requiem , paru chez Naïve (2014)

7 / Wolfgang Amadeus Mozart : La Flûte enchantée KV 620, Acte II : Der Hölle Rache kocht in meinem Herzen (Air de la Reine de la nuit)

Interprété par Florence Foster-Jenkins, accompagnée au piano par Cosme MacMoon

De l’album Florence Foster-Jenkins, the complete Legacy 1937-1951 , paru chez Naxos (2007)

8 / Jean-Sébastien Bach : Toccata et fugue en ré mineur BWV 565

Interprété par Michel Chapuis

De l’album Jean-Sébastien Bach : L’œuvre d'orgue , paru chez Tempo (1988)

9 / Joseph Haydn : Trio en La Majeur HOB XI : 75 : Allegro moderato

Interprété par l’Ensemble Esterhazy et le Piccolo Concerto

De l’album Haydn – L’intégrale des trios pour baryton , extrait du coffret de 21 CD L’Intégrale de l’œuvre pour baryton , paru chez Brilliant Classics (2011)

10 / Camille Saint Saëns : Concerto pour violoncelle et orchestre n° 1

Interprété par Yo Yo Ma (violoncelle) et l’Orchestre national de France, dirigé par Lorin Maazel

De l’album Camille Saint Saëns et Edouard Lalo : Concertos pour violoncelle et orchestre réédité chez Sony Classical (2009)

agenda

De Falla, Saint-Saëns, Dvořák

A l'Auditorium de la Maison de la Radio , jeudi 25 octobre 2015, à 20 heures

La Symphonie nº 6 en ré majeur (op. 60) est composée par entre août et octobre 1880. Elle est publiée pour la première fois comme étant la symphonie nº 1, car c'était effectivement la première jouée et publiée en dehors du pays natal du musicien. Elle est dédiée au chef d'orchestre allemand Hans Richter, qui demanda à Dvořák de composer une symphonie pour l'Orchestre philharmonique de Vienne. C'est Nikolaj Znaider qui sera à la manoeuvre de ce concert, Nikolaj Znaider jusqu'à présent plus connu des musiciens de l'Orchestre National de France comme violoniste que comme chef d'orchestre.

Programme :

Nikolaj Znaider dirige l'Orchestre national de France , avec Edgar Moreau (violoncelle)

Manuel de Falla Le Tricorne, suite n°2 Camille Saint-Saëns Concerto pour violoncelle n°1 Antonín Dvořák Symphonie n°6

27ème Festival de Quatuors à cordes en Pays de Fayence Dans les églises des communes du Pays de Fayence (Var) , du 28 au 31 octobre 2015

Créé en 1989 le Festival de quatuors à cordes en Pays de Fayence est aujourd’hui un événement majeur dans le domaine de la musique de chambre en Europe. Pendant une semaine, chaque commune du Pays de Fayence porte le Festival organisé par la Communauté de communes accompagnée par la ville de Saint-Raphaël.

Depuis la création du festival plus de deux cent œuvres ont été interprétées et plus de soixante-dix compositeurs célébrés.

Thème de l’édition 2015 : « Conversations à quatre », en présence des Quatuors SINE NOMINE (Suisse), CAVATINE (France), ZAÏDE (France), HERMES (France).

Programme :

mercredi 28 octobre 2015 , 19 heures : Église de Fayence - Quatuor Sine Nomine : ARRIAGA : quatuor n°1 en ré majeur - BARTOK : quatuor n°4 en ut majeur - BORODINE : quatuor n°2 en ré majeur

jeudi 29 octobre 2015 , 19 heures : Église de Mons - Quatuor Cavatine : MOZART : quatuor n°15 en ré mineur, K.421 - BARTOK : quatuor n°2 en la mineur - BEETHOVEN : quatuor n°16 en fa majeur (op.135)

vendredi 30 octobre 2015 , 19 heures : Église de Seillans : Quatuor Zaïde : HAYDN : quatuor en fa dièze mineur (op.50 n°4) - BARTOK : quatuor n°5 en si bémol Sz.102 - MENDELSSOHN : quatuor n°1 en mi bémol majeur (op.12)

samedi 31 octobre 2015 , 19 heures : Église de Callian : Quatuor Hermès : FAURE : quatuor en mi mineur (op.121) - WEBERN : 5 pièces (op.5) - SCHUBERT - quatuor n°14 en ré mineur D.810 " La Jeune Fille et la Mort"

L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Vous avez dit classique ? Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.