Daniel Morin reçoit deux femmes exceptionnelles, Margarethe Von Trotta, cinéaste allemande partie "À la recherche d'Ingmar Bergman" dans un film documentaire, et Clara Dupont-Monod passionnée par Aliénor d'Aquitaine dans "La Révolte"...

A la recherche de Ingmar Bergman
A la recherche de Ingmar Bergman © Getty / GettyImages

À l'antenne

Des vies de femmes, quelques grammes d'actualité et de rire, une bonne dose de sourire, un peu de bonheur, une noisette de soleil, le tout arrosé d'un bon cru de mots et de quelques zestes d'humour ♪ ♫ ...  et ce dimanche :

"Vous les Femmes", de g. à d. : Xavier Leherpeur, Albert Algoud, Daniel Morin. Au 1er plan : Margarethe Von Trotta, Clara Dupont-Monod
"Vous les Femmes", de g. à d. : Xavier Leherpeur, Albert Algoud, Daniel Morin. Au 1er plan : Margarethe Von Trotta, Clara Dupont-Monod © Radio France / Christine Kern

- Le sketch d'Albert Algoud : Jean-Jack Lang présente Margarethe Von Trotta et Clara Dupont-Monod.

- Le billet d'Albert Algoud  :''Il était une femme...'': Eugénie-Malika Djendi et les Merlinettes, opératrice radio du corps féminin des transmissions.

- L'intérisation des invitées par Daniel Morin 

- La chronique et la participation exceptionnelle de Xavier Leherpeur, journaliste et spécialiste cinéma.

- Et bien sûr, les interviews de deux femmes exceptionnelles : Margarethe Von Trotta et Clara Dupont-Monod !

Margarethe Von Trotta © Börres Weiffenbachsd / Dupont-Monod Clara © Olivier Roller 2018
Margarethe Von Trotta © Börres Weiffenbachsd / Dupont-Monod Clara © Olivier Roller 2018

Une femme exceptionnelle : Margarethe Von Trotta

Nous sommes ravis de recevoir une femme exceptionnelle, Margarethe Von Trotta, actrice, scénariste, réalisatrice allemande, qui vient partager son voyage personnel, émotionnel et cinématographique :  À la recherche d'Ingmar Bergman, un film dont France Inter est partenaire,  sorti en salles le 5 septembre. 

Nous célébrons les 100 ans d'Ingmar Bergman, un grand cinéaste. Il était un maître conteur, un magicien, un CLOWN, un auteur-artisan mélancolique, un metteur en scène et de pièces, un anticonformiste, un grand enfant et un explorateur de l'âme HUMAINE.

Margarethe Von Trotta découvre sa véritable passion pour le 7ème Art à Paris ! Après de grands rôles d'actrice, notamment dans les films de Rainer Werner Fassbinder (Les Dieux de la peste, Soldat américain), elle rencontre le cinéaste Volker Schlöndorff qu’elle épouse en 1971. Elle co-réalise avec lui, L’Honneur perdu de Katharina Blum (1975), et fait ses débuts en solo derrière la caméra avec son premier film Le Second Eveil de Christa Klages (1978). Les Soeurs (1979), marquera le début d’une trilogie complétée par Les Années de plomb, Lion d'or à la Mostra de Venise en 1981, et Trois Soeurs (1988). L'Amie (1983), l’un de ses films les plus populaires, explore les destins de femmes engagées, qui refusent la place qui leur est assignée par la société. 

Rosa Luxemburg (1985), Rosenstrasse (2003) et deux films biographiques sur deux figures féminines emblématiques :  Hildegard von Bingen (2009) et Hannah Arendt (2012) complètent son oeuvre...

Ingmar Bergman est considéré comme l’un des réalisateurs les plus importants de l’histoire du cinéma. À l’occasion du centenaire de sa naissance en 2018, la cinéaste allemande Margarethe von Trotta s’interroge sur l’héritage du maître, son travail et sa vie personnelle, qui continue d’inspirer des générations de réalisateurs. "J’ai tenté d’établir une trajectoire qui irait vers lui, mais aussi vers moi. J’avais 18 ans quand j’ai vu "Le Septième Sceau" à Paris. Aujourd’hui, je suis plus âgée. Qu’est-ce que Bergman me dit de ce temps passé et du temps présent ? Il m’a accompagnée toute ma vie..."
 

A la fin de mon documentaire, on me voit au bord de la mer, adossée contre un grand rocher. Je me sens toute petite, face à ce maître qu’est Bergman. Ce roc le représente. Il me protège un peu aussi. Je me tiens sous l’ombre bienveillante de cette grosse pierre. C’est le sens de cette image.

Une femme exceptionnelle : Clara Dupont-Monod

Une autre femme exceptionnelle, Clara Dupont-Monod, petite-nièce de Théodore Monod, femme de lettres et journaliste. Après khâgne et une licence de lettres modernes à la Sorbonne, la découverte du vieux Français, avec une maîtrise, va beaucoup influencer son travail littéraire. Alors qu'elle prépare une thèse sur la légende de Tristan et Iseult, elle fait la connaissance de la directrice du magazine Cosmopolitan qui lui propose de faire des piges. Puis elle devient grand reporter chez Marianne, tout en intervenant sur RTL, France Culture, Canal +, France Inter... 

Écrivaine passionnée par le Moyen Âge, elle publie son premier livre Eova Luciole en 1998 puis La folie du Roi Marc, inspiré de la légende de Tristan et Iseult et La passion selon Juette (2007), lui aussi inspiré d’une figure médiévale. On retrouve d'autres thèmes très présents dans les livres de Clara Dupont-Monod : la différence et la marginalité, dans Le corps froid, Histoire d’une prostituée (2003), ou Nestor rend les armes (2011), un texte sur un homme obèse. En 2014, elle reçoit le prix du magazine Point de vue, pour son livre sur Aliénor d'Aquitaine, ‘’Le roi disait que j'étais diable’’.

Clara Dupont-Monod se défend d’avoir voulu faire œuvre d’historienne. Elle revendique même sa liberté, sa latitude de romancière par rapport à l’histoire. La Révolte, son nouveau livre sur Aliénor d'Aquitaine racontée par son fils Richard Cœur de Lion, est un ‘’roman dans l’histoire’’, et non un ‘’roman historique’’…

Aller plus loin

Les films d'Ingmar Bergman cités à l'antenne :

C’est cadeau, c'est de la part d'Alberto ! 

Programmation musicale

  • Générique Vous les femmes - Julio Iglesias 'Vous les femmes"
  • Clara LUCIANI "La baie"
  • Extrait Fred ASTAIRE  "Let's call the whole thing off"
  • Extrait EUROPE "The final countdown"
  • Jean-Jacques GOLDMAN "Sache que je"
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.