Cinquante nuances de vert … Une exposition de Van Gogh, c’est comme redécouvrir la couleur. Personne n’en parlera jamais mieux que le peintre lui-même, décrivant dans une lettre ces « doux vert Louis XV, et Véronèse, contrastant avec les verts jaunes et les verts bleus durs » de son tableau d’un café la nuit.

Personne, sauf … Antonin Artaud dans son livre fulgurant « Vincent Van Gogh/le Suicidé de la société », écrit en 1947.

Un fou écrivant sur un autre fou. C’est cette histoire que raconte l’exposition du musée d’Orsay, « Van Gogh-Artaud » jusqu’au 6 juillet 2014, à partir d’une trentaine de tableaux, à ne pas rater !

Van Gogh le suicidé de la société - Musée d'Orsay
Van Gogh le suicidé de la société - Musée d'Orsay © Radio France
L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Vous voyez le tableau Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.