Joann Sfar y est et y reste, au Louvre pour oser des parallèles mais tout en délicatesse à propos de Corot.

Jean-Baptiste Corot est surtout connu comme peintre de paysages mais il est également l'auteur de nombreux portraits (proches ou figures de fantaisie). Il travaille vite par des touches rapides et larges et joue sur la lumière grâce à une grande observation.

Un peu à la manière des impressionnistes d’ailleurs : "Il y a un seul maître, Corot. Nous ne sommes rien en comparaison, rien " Claude Monet, 1897. " Il est toujours le plus grand, il a tout anticipé.. ." Edgar Degas, 1883.

Aujourd'hui, il est assez étonnant de lire l'admiration sans borne que Camille Corot suscita de manière constante auprès de la nouvelle génération de peintres qui prenait son envol alors qu'il terminait son œuvre. Oui, assez étrange, alors même que Corot prétendait rester étranger aux développements artistiques naissants, et désapprouvait l'action contestatrice de Monet et des "Indépendants".

L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Vous voyez le tableau Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.