Peintre, lithographe, sculpteur et dessinateur, Honoré Daumier a été un observateur attentif de la vie politique et sociale de la France au XIXème siècle. Il est passé par la lithographe avant d’entrer dans l’univers du journalisme, en 1830, où il donne la mesure de ses talents de caricaturiste. A partir de 1835, il consacre son travail à l’observation des mœurs et de la vie sociale. Après 1848, puis la mise en place du Second Empire, il croque chaque événement de la vie politique et crée, en 1950, le personnage du “colonel Ratapoil”, à la solde de la cause bonapartiste. Il a les traits que les républicains prêtent à l’Empire : propagande, cynisme, affairisme, absence d’envergure, etc.

Honoré Daumier au Crédit Municipal
Honoré Daumier au Crédit Municipal © Radio France

Sans surprise, le dessinateur n’est pas toujours très tendre avec les femmes. Leurs encombrantes robes à crinoline, dans lesquelles elles se pavanent pour être admirées, en font une cible de choix. «Ce ne sont plus des femmes, ce sont des ballons», se désespère un mari. Ridicule, la crinoline empêche de passer un tourniquet, ailleurs, elle est un utile accessoire pour y cacher dessous des denrées ramenées de l’extérieur de Paris, misogyne Honoré ?

L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Vous voyez le tableau Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.