«Il me semble que je peins pour des gens équilibrés, mais non dénués toutefois - très à l’intérieur - d’un peu de vice inavoué. J’aime d’ailleurs cet état qui m’est aussi propre.»

Journal de Vallotton, août 1919

"La mare" de Vallotton, croqué par Joann Sfar
"La mare" de Vallotton, croqué par Joann Sfar © Joann Sfar / Radio France

Un peu oubliée mais toujours énigmatique, l’œuvre du peintre Félix Vallotton est à découvrir au Grand Palais car ce peintre-graveur, issu de la petite bourgeoisie calviniste de Lausanne, aura pourtant laissé à sa mort en 1925 plus de 700 tableaux, 200 estampes et d’innombrables illustrations. Articles, journal, romans ...

Evénement(s) lié(s)

Les peintures stylo bille de Joann Sfar

Croquis de Joann Sfar à l'exposition "Félix Vallotton : le feu sous la glace"

Félix Vallotton : Le feu sous la glace

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Vous voyez le tableau Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.