En tant qu'illustrateur, Doré s'est mesuré aux plus grands textes, faisant de lui un véritable passeur de la culture européenne. Il occupe ainsi une place cruciale dans l'imaginaire contemporain, sans compter son influence certaine sur la bande-dessinée ; autant d'aspects que cette première rétrospective depuis trente ans souhaite explorer. Outre ses illustrations célèbres, l’artiste autodidacte s’est aussi adonné à la peinture et à la sculpture. Ses multiples talents sont dévoilés au Musée d’Orsay.

La reconnaissance de Doré fut bien meilleure outre-manche, comme le montre une salle d’Orsay évoquant l’ouverture en 1868 à Londres de la « Doré Gallery » où il exposa ses grandes toiles, puis la publication en 1872 de son fascinant reportage illustré sur la ville et ses bas-fonds, London: a Pilgrimage . Doté d’un vrai talent commercial et publicitaire, l’artiste fit d’ailleurs traduire et diffuser ses ouvrages dans toute l’Europe jusqu’en Russie et même aux États-Unis.

L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Vous voyez le tableau Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.