"Madewajska, poids lige acadien" de Mardsen Hartley, revisité par Joann Sfar
"Madewajska, poids lige acadien" de Mardsen Hartley, revisité par Joann Sfar © Joann Sfar / Radio France

Alors que le nu féminin s'expose aussi régulièrement que naturellement, le corps masculin n'a pas eu la même faveur. Qu'aucune exposition ne se soit donné pour objet de remettre en perspective la représentation de l'homme nu sur une longue période de l'histoire avant le Leopold Museum de Vienne à l'automne 2012 est plus que significatif.

S'appuyant sur la richesse de son propre fonds (quelques sculptures inconnues) et des collections publiques françaises, le musée d'Orsay se donne donc comme ambition avec l'exposition Masculin/Masculin d'approfondir, dans une logique à la fois interprétative, ludique, sociologique et philosophique toutes les dimensions et significations de la nudité masculine en art.

Revenons à Vienne, car le Leopold Museum a eu l’idée insolite d'organiser une soirée nudiste pour visiter l’exposition, bien sûr, le Musée d’Orsay n’est pas encore allé jusque là … mais si on écoute Joann Sfar, on se pose la question.

Evénement(s) lié(s)

Joann Sfar revisite l'exposition "Masculin / Masculin"

Les peintures stylo bille de Joann Sfar

L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Vous voyez le tableau Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.