l'Apollon de Piombino se trouve au Louvre dans le Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art hellénistique (du IIIe au Ier siècle av. J.-C.)

Découverte en 1832 dans une épave, au large des côtes toscanes, près de Piombino, cette statue d'Apollon est un des rares originaux de bronze de la statuaire grecque parvenus jusqu'à nous. La datation de l'Apollon a été âprement discutée. Une tablette en plomb, retrouvée à l'intérieur de la statue lors de sa restauration en 1842 et perdue depuis, portait vraisemblablement les noms mutilés des auteurs de l'Apollon, deux sculpteurs de Tyr et de Rhodes actifs au Ier siècle avant J.-C. Pourtant, en dépit de cet indice, l'œuvre a longtemps été considérée comme une création de la seconde moitié du Ve siècle avant J.-C., issue d'un atelier d'Italie méridionale. Mais en 1977, une statue comparable, est mise au jour à Pompéi, dans la villa de Julius Polybius. Cette découverte confirme l'hypothèse, largement admise désormais, d'un pastiche créé à la fin de la période hellénistique pour une clientèle romaine alors friande de sculptures grecques, destinées pour la plupart à orner jardins et villas.

L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Vous voyez le tableau Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.