L’artiste flamand Jacques Jordaens eu une longue carrière artistique qui lui permit de fournir une partie de l’Europe en tableaux d’autel ainsi qu’en compositions mythologiques.

Il est aussi un peu comme le bon convive de l'histoire de l'art, celui dont les tableaux sont présents dans les musées mais relégués en bout de table.

Né à Anvers, moins illustre que ses confrères Rubens et Van Dyck, avec lesquels il collabore pour les grandes commandes, il fait néanmoins partie du trio de tête de la peinture nordique du XVIIème siècle. L'exposition du Petit Palais, la première depuis vingt ans, rend justice à cet artiste dont la longue carrière est retracée en 120 oeuvres, suivant un parcours à la fois thématique et chronologique.

Evénement(s) lié(s)

Les peintures stylo bille de Joann Sfar

Croquis de Joann Sfar à l'exposition "Jordaens, la gloire d’Anvers"

L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Vous voyez le tableau Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.