L’exposition au musée d’Orsay consacrée à Van Gogh/Artaud, est centrée sur l’analyse de l’œuvre de Van Gogh par Antonin Artaud. Une exposition comprenant une quarantaine de tableaux, un choix de dessins et de lettres de Van Gogh ainsi que des dessins d'Artaud et des photographies le représentant à l’époque de la rédaction de Van Gogh Le suicidé de la société, une sorte__ de testament, de manifeste, de plaidoyer pro domo, de confession, de critique d'art. La thèse d’Antonin Artaud, qui fera les délices de l'antipsychiatrie des années 70, est simple: les asiles et psychiatres sont le bras armé de la société cherchant à détruire et disqualifier ceux qui contestent ses fondements et ses dogmes.

Parmi eux, les génies assimilés à des prophètes sont en première ligne. Pour l'écrivain, Van Gogh en est un. Il en est même l'archétype. Il voit en lui bien plus qu'un parent. Il s'identifie au peintre au point d'en faire son porte-parole, son double consumé.

Van Gogh le suicidé de la société
Van Gogh le suicidé de la société © Radio France
L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Vous voyez le tableau Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.