En février 1947, le charbon est rare, il est plus facile d'aller en Afrique que de se chauffer à Paris.

Jean Dubuffet et sa femme Lili, décident de partir pour Alger.

Mais, c’est pareil, il y fait froid ... Ils partent donc, plus au sud, dans le désert pour finalement faire halte à l'oasis d'El Goléa, halte qui se prolonge trois semaines. Dubuffet s’emploiera assidûment à saisir cet univers pour lui inconnu : bédouins enturbannés ou en burnous, chameliers et chevriers, campements de toiles, chameaux, gazelles, palmiers, oiseaux, scorpions, empreintes de pieds dans le sable …

Cet univers, à Joann Sfar, ça lui parle !

Musiciens au désert par Jean Dubuffet
Musiciens au désert par Jean Dubuffet © Jean Dubuffet (c) Adagp Paris 2013

Musiciens au désert revu par Joann Sfar

Musiciens au désert de Dubuffet, revu par Joann Sfar
Musiciens au désert de Dubuffet, revu par Joann Sfar © Radio France / Joann Sfar

Evénement(s) lié(s)

Joann Sfar revisite l'exposition Chaissac-Dubuffet

Les peintures stylo bille de Joann Sfar

L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Vous voyez le tableau Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.