Le Musée de l'Orangerie présente des œuvres du couple mythique Diego Rivera et Frida Kahlo.

L'exposition commune montre comment les deux peintres se sont influencés mutuellement.

On découvre alors la vie et le parcours de Frida Kahlo, dont la vie fut écorchée après un accident de la route : restée à l'hôpital, alitée pendant toute une année, c'est la peinture qui va la sauver. Si elle devient peintre, et que l'autoportrait devient son sujet de prédilection, c'est par la force du destin et la volonté de ses parents qui lui ont installé un miroir au plafond alors qu'elle était gravement handicapée pour ne pas cesser de scruter son visage. ...

Quant à Diego Rivera, il débute sa vie de peintre en Europe où il s’installe entre 1907 et 1921. À Paris, il côtoie Picasso, Mondrian, Léger, Soutine, Zadkine, Juan Gris et Modigliani qui réalise une série de portraits de son ami mexicain. Cette période parisienne de son œuvre, présentée dans le cadre de l’exposition, entre en résonance avec la collection du musée de l’Orangerie.

Evénement(s) lié(s)

Les peintures stylo bille de Joann Sfar

Croquis de Joann Sfar sur l'exposition "Frida Kahlo / Diego Rivera, l'art en fusion" au Musée de l'Orangerie

L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Vous voyez le tableau Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.