Masque kanak
Masque kanak © Musée du Quai Branly

Aujourd'hui, la géographie, l'histoire, et la place de chaque art, Joann Sfar s'en tamponne la peau de tambour. Il veut des masques, des armes, des percussions, du poison, des totems. Il veut, comme disait Freud, du mana : du pouvoir magique. Il n'est pas historien, il n'est pas politicien, il est dessinateur. Et il veut dessiner des têtes qui lui disent les dieux qu'il n'arrive pas à imaginer. Un ami qui est mort, tout le monde a un ami qui est mort, alors les dieux abstraits, ça ne suffit pas.

Aujourd'hui, il nous fait découvrir « le grand ainé » au Musée du Quai Branlyun masque kanak qui rit comme le Picaro dessiné par Hergé - on ne sait pas si il rit parce qu'on vient de tuer quelqu'un ou parce qu'on lui a dit une bonne blague. Il lui faudrait pas grand chose pour être vénitien... Et il aurait tout à fait sa place dans une revue dirigé par Robert Crumb, dans Weirdo.

L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Vous voyez le tableau Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.