Les modèles d’Antoine-Louis Barye (1795-1875) ne prennent pas toujours la pose facilement mais cet artiste animalier, un maître dans sa catégorie, exécute toujours ses dessins et aquarelles d’animaux sauvages -panthère, lion, gazelle ou gorille- d’après nature, soit dans les ménageries ambulantes, soit, le plus souvent, au Jardin des Plantes. De nombreux pensionnaires y sont arrivés à la faveur des voyages d’explorations qui se sont succédés jusqu’au milieu du XIXème siècle.

Toute sa vie, Antoine-Louis Barye a travaillé à une approche naturaliste de l’animal en participant notamment activement aux séances de dissections du laboratoire d’anatomie comparée du Muséum, en compagnie de son ami Eugène Delacroix, et en fréquentant la galerie d’anatomie comparée.

Sa marque de fabrique ? Une attention scrupuleuse à la justesse des mesures et proportions comme le montrent les œuvres réunies à l’occasion de cette exposition, toutes issues du fonds de l’Ecole des Beaux-arts de Paris.

Barye - Joann Sfar
Barye - Joann Sfar © Radio France / Joann Sfar

Evénement(s) lié(s)

Les peintures stylo bille de Joann Sfar

L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Vous voyez le tableau Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.