"Amérindien, touareg ou pygmée ..." ces peuples oubliés de la francophonie parlent pourtant notre langue et partagent une partie de notre histoire. Cet été, ils ont la parole sur France Inter. Aujourd'hui, direction la Belgique et le Cameroun.

Carte postale de l’exposition internationale de la houille blanche et du tourisme en 1925 à Grenoble, l'entrée du village africain, "Zoo humain", des attractions foraines itinérantes furent présentées au début du 20e siècle dans de nombreuses villes.
Carte postale de l’exposition internationale de la houille blanche et du tourisme en 1925 à Grenoble, l'entrée du village africain, "Zoo humain", des attractions foraines itinérantes furent présentées au début du 20e siècle dans de nombreuses villes. © AFP / Gusman/Leemage

Les sauvages sont-ils des hommes comme les autres ? Avec leurs mœurs étranges et leurs rites effrayants, ces hommes ont toujours nourri notre imaginaire et le mythe du "bon sauvage" reste une réalité. Aujourd'hui le tourisme ethnique est à la mode. Les européens vont en Afrique ou ailleurs, à la recherche d'exotisme rencontrer ceux qui ont su rester au plus près de la nature comme les pygmées au Cameroun. Leur campement se visite comme un parc d'attraction et ces hommes de la forêt s'offre en spectacle pour quelques biscuits ou des sachets d’alcool. Comme si finalement  rien n'avait vraiment changé depuis le 19ème siècle... 

C'est à cette époque qu'en Europe, les zoos humains font fureur dans les expositions coloniales. En France et en Belgique notamment, les indigènes sont exhibés derrière des grilles et les pygmées sont de véritables stars dans ces spectacles à la gloire des empires coloniaux.

C'est cette histoire que nous allons vous raconter en compagnie de Pascal Blanchard, historien et auteur de plusieurs livres sur les zoos humains.

Touristes dans le camps de Nami Kombi
Touristes dans le camps de Nami Kombi © Radio France / Anne Pastor

D'hier à aujourd'hui

A cinq mille kilomètres de là, au Cameroun, les agences de voyages proposent des excursions à la rencontre de ce peuple qui fascine autant qu'il effraie : les pygmées. "

Partez à la découverte des pygmées, de ces hommes mi-animaux mi-esprit qui vivent depuis des millénaire en symbiose avec la forêt. Ces derniers chasseurs-cueilleurs de la planète vous proposent de partager leur culture, leur mode de vie, et leurs danses..."

Voici ce que l'on peut lire sur le site Internet des agences de voyage locales de Kribi au Cameroun une ville de la côte atlantique visitée par plus de 50 000 touristes chaque année... Ici vivent quelques milliers de pygmées Bagyélis dans cette forêt encore paradisiaque où a été tourné quelques épisodes de Tarzan. Et à moins d'une agence éthiquement responsable, l'excursion peut virer en spectacle de foire.

4 min

Visite du Musée de Tervuhen

Par Anne Pastor

Bibliographie

  • "Exhibitions : l'invention du sauvage : exposition, Paris, Musée du quai Branly, 29 novembre 2011 au 3 juin 2012" sous la direction de Pascal Blanchard, Gilles Boetsch et Nanette Jacomijn Snoep, présentation de Lilian Thuram aux Editions Actes Sud 

Remerciements : 

  • Au Musée royal de l'Afrique centrale de Tervuren
  • Au GITPA (Groupe de Travail international pour les peuples autochtones) 

Ce programme a reçu le soutien de l'office du tourisme belge, de Nomad Aventure et de la compagnie Air France pour le Cameroun

Programmation musicale : CANINE : "Saturday"

Générique : "Raining for ages" de Daniel Breyer

Voix Off : le rappeur R.Can 

Retrouvez Voyage en terre indigène avec Anne Pastor dans Libération. 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.