Aujourd'hui direction Bornéo en Malaisie et la Sierra Nevada en Colombie. Ces peuples se battent pour le respect de leurs droits et obtiennent de premiers résultats.

Almir Narayamoga Surui, leader des Paiter Suruí, pendant le Sommet Climatique à Berne, en Suisse, le 12 Septembre 2012.
Almir Narayamoga Surui, leader des Paiter Suruí, pendant le Sommet Climatique à Berne, en Suisse, le 12 Septembre 2012. © Maxppp / EPA/MAXPPP/PETER SCHNEIDER

Aujourd'hui direction Bornéo en Malaisie et la Sierra Nevada en Colombie. S'appuyant sur l'ONU et les ONG, ces peuples se battent pour le respect de leurs droits et obtiennent de premiers résultats. Les paroles, c'est le droit international et la charte de l'ONU, censés protéger les droits des peuples autochtones. Les actes, c'est la résistance sur le terrain, au quotidien avec le soutien des ONG pour faire respecter ces droits.

Souvent réduits à l’image d'objets de curiosité ces peuples vivent avec leur croyance et leur mode de vie. Ils sont notre mémoire et les gardiens de savoirs ancestraux. Pourtant aujourd'hui ils sont menacés par la mondialisation et des projets de développement. Alors peut-être est-il temps de les écouter ?

Inuits, Indiens, Pygmées, Aborigènes, ils sont près de 370 millions à vivre en Amérique, en Amazonie, en Afrique ou en Australie. Deux peuples, deux continents et un voyage au cœur des paroles et des actes.

Reportage en Colombie

Les indiens Kogis, Miguel, Marcello et Marco, trois chamanes en séjour à Toulouse à l’invitation de l’association Tchendukua, Ici et ailleurs - 5 octobre 2004
Les indiens Kogis, Miguel, Marcello et Marco, trois chamanes en séjour à Toulouse à l’invitation de l’association Tchendukua, Ici et ailleurs - 5 octobre 2004 © Maxppp / PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI/MICHEL LABONNE

Depuis 4000 ans, les indiens Kogis de la Sierra Nevada ont survécu aux conquistadors, aux narco trafiquants, à la guérilla et à la déforestation, en se réfugiant toujours plus haut dans leurs montagnes. Aujourd'hui ils reprennent possession peu à peu de leur terre (en les rachetant) grâce au soutien d'ONG internationale.

Reportage à Bornéo en Malaisie

Le barrage Baram Dam
Le barrage Baram Dam © Anna Meyer - BMF (Fondation Bruno Manser)

Les Penans se battent (contre les plantations illégales) et contre la construction d'un barrage qui doit déplacer plus de 20.000 personnes et inonder 400 km² de forêt tropicale. (Ils viennent de remporter une victoire historique grâce au soutien de la communauté internationale). Aujourd'hui, ils disposent d'une nouvelle arme ... les drones pour surveiller et cartographier leur territoire.

Remerciements : Jet airways , Eric Julien, Association Tchendukua , à GITPA (Groupe International de Travail pour les Peuples Autochtones), Siman Silla, avocat, Violetta Duarte , Lakei Siman BMF (Fondation Bruno Manser), Peter Kallang « Save the River »

Pour aller plus loin :

Alban Bensa est anthropologue, spécialiste des Kanaks depuis plus de 30 ans.

Fondation Culturelle Barbier-Muerller
Fondation Culturelle Barbier-Muerller © Fondation Culturelle Barbier-Muerller

« En Afrique, quand un vieux meurt, c'est une bibliothèque qui brûle. » Amadou Hampaté Bâ. Aujourd’hui, il existe de tout petits peuples avec une forte identité individuelle, et qui restent ignorés. « C’est pourquoi Jean-Paul Barbier Mueller a créé en 2010 cette fondation qui nous invite à découvrir ces petits peuples pour témoigner des cultures oubliées. » Jean Paul Barbier-Mueller et sa femme ont créé le musée Barbier-Mueller en 1977. La Fondation culturelle musée Barbier-Mueller dont nous parlons ici a été créée en 2010 par Jean Paul Barbier-Mueller avec le soutien de Vacheron Constantin.

Grâce à la détermination de la Baronne Dora Janssen, grande collectionneuse d'art amérindien, un trésor du XVIème siècle, a été rendu à leurs propriétaires, aux Kogis, un peuple montagnard de Colombie. Une précieuse collection d'art volée par les conquistadors il y a cinq siècles en Amérique Latine. Elle raconte son extraordinaire aventure.

Y aller :

Avec l'agence Shanti Travel

Générique :

Techno Frühstück - Raining for ages

Si vous souhaitez prolonger le voyage, cliquez ici

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.