Les Shiwars dont le mode de vie est presque inchangé depuis des siècles vivent de la chasse, de la pêche au cœur de cette forêt amazonienne équatorienne. Ils ne sont entrés en contact avec le monde occidental qu’en 1941 lors de la guerre opposant le Pérou et l’Equateur. Depuis, Il y a eu peu d’intrusions étrangères mis à part les missionnaires évangélistes et une campagne d’exploitation pétrolière dans les années 70. Du pétrole a été trouvé mais pas encore exploité. Apres une longue bataille politique le gouvernement a cédé 89.337 hectares de terrain en 1992 et les as reconnu . Cependant il reste plus de 300.000 hectares de territoires ancestraux à reconquérir. Un combat mené et financé en autre par des initiatives d’écotourisme dans l’un des villages qui invite les voyageurs à découvrir leur quotidien et leur richesse tout en stimulant la prise de conscience internationale nécessaire pour remporter le combat.

Shiwars
Shiwars © RF /

Les liens

Site de l'association Survival pour l'actualité des peuples indigènes

paroles de nature Paroles de Nature, association loi 1901, a pour objectif d’aider les peuples indigènes du monde à protéger leur patrimoine culturel et naturel; ses actions s’inscrivent dans une volonté plus globale de contribuer à renouer des liens entre l’homme et la nature au sein de notre culture occidentale.

Peuple Kichwa de Sarayaku

Mots-clés :

(ré)écouter Voyage en terre indigène Voir les autres diffusions de l'émission

Des paroles et des actes

Sortir de la longue nuit

Homme-femme, mode d’emploi

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.