Après plus de 8 jours de manifestations et d'affrontements violents avec les forces de police, une jeune arménienne offre une ro
Après plus de 8 jours de manifestations et d'affrontements violents avec les forces de police, une jeune arménienne offre une ro © Sipa / Karo Sahakyan/AP/SIPA

Découvrez en direct de Erevan le témoignage de Laurence Ritter, sociologue, correspondante presse en Arménie pour le mensuel les nouvelles d'Arménie, auteure de La longue marche des arméniens, histoire et devenir d'une diaspora , Robert Laffont, 2007 et de Les restes de l'épée, arméniens cachés et arméniens islamisés de Turquie , Thaddée, 2012.

Depuis plus de dix jours des manifestations sont organisées dans la capitale pour protester contre lahausse des tarifs de l'éléctricité . Le 2 juilletSergueî Lavrov , chef de la diplomatie russe, a mis en garde contre une"révolution de couleur" en Arménie , établissant ainsi un lien avec la révolution des Roses en Géorgie (2003), la révolution orange en Ukraine (2003-2004) et les manifestations de la place Maïdan à Kiev l'année dernière. Le Réseau d'éléctricité d'Arménie (ENA) appartient à un géant energétique russe. Malgré l'infléxibilité du gouvernement, plusieurs milliers de personnes sont déjà descendus dans les rues d'Erevan.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.