Interception de la plateforme Polar Pioneer de Shell
Interception de la plateforme Polar Pioneer de Shell © / Keri Coles/Greenpeace

Continent à la faune exceptionnelle et régulateur du climat sur terre, l'Arctique est un espace fragile et menacé.

En 30 ans seulement, la banquise a perdu 75 % de sa surface en été. L'Arctique est aujourd'hui menacé par le forage en haute mer.

En avril dernier, la plateforme Polar Pioneer de Shell commencait sa remontée depuis Seattle pour s'installer en mer des Tchouktches, au Nord Ouest de l'Alaska où elle doit commencer ses forages exploratoires . Greenpeace International a intercepté et abordé à plusieurs reprises la plateforme pour protester contre le forage en haute mer, activité qui menace directement l'équilibre de l'Arctique, avec des risques notamment de marée noire.

Diego Creimer, porte parole de la campagne Arctique pour Greenpeace à Montréal a navigué à bord du MV Esperanza pour l'une des opérations d'interception.

> Pour aller plus loin :

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.