Quand la mythologie grecque se mêle à la peinture, cela donne de vrai chef d'oeuvre: Titien, un peintre italien s'appropie Danaé. Au musée de Capodimonte à Naples, une ville sur toile (vers 1545) où la figure de cette Vénus est plus grande que nature.

Titien et Danaé (Capodimonte, Naples)
Titien et Danaé (Capodimonte, Naples) © Radio France

Le musée Capodimonte à Naples renferme cette toile représentant Vénus , nue sur son lit. Elle reçoit sur elle, avec calme une pluie d’or venant du toit. Cette averse de pièce dorée n’est autre que son amant Jupiter , usant de ruse et de magie, pour la retrouver. Ce tableau offre à Paul Veyne le temps d’une réflexion sur les beautés opulentes dans la peinture italienne, de Titien à Tintoret.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.