Compagnie de théâtre de rue née en 1999 et dirigée par François Delarozière, son rayonnement est national et international. Elle est le fruit de la collaboration d’artistes, de techniciens, de décorateurs, autour de la construction d’objets de spectacle atypiques.

Aujourd’hui La Machine développe de nombreux projets, aussi bien dans le domaine de l’aménagement urbain que celui du spectacle de rue.

La Machine dispose de deux ateliers, à Nantes et Tournefeuille.

La théâtralité de ses machines tient à leur métamorphose scénographique, par leur interaction avec l’Homme. L’espace public devient un espace scénique où l'objet est mis en scène. Le mouvement est un langage, une source d’émotions.

Le secret du fonctionnement des machines : des sortes de grosse marionnettes équipées de manettes (dans les pattes, les pieds) et des machinistes placés à chaque manette.

Les objectifs de la compagnie : rêver les villes de demain et transformer le regard que nous portons sur nos cités ; créer un imaginaire collectif, fédérateur d’un rêve général : le vivre ensemble.

La Machine revendique la surprise, le bouleversement du spectateur non captif qui devient public au coin d’une rue.

Spectacle à venir, « L’Expédition végétale », fin août 2011 à Metz.

Les liens

Le site de la Compagnie "La Machine"

Les invités
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.