Retournons à la chapelle Sixtine , dont le plafond peint parMichel Ange autour de 1510, est une gigantesque fresque.

Paul Veyne décrypte aujourd’hui, le péché originel . La scène représente Adam et Eve , encore au paradis, à l’instant de succomber à la tentation du fruit défendu . L’historien salue le génie du peintre, sa puissante perfection fonctionnelle dans l’art du nu.

Mais où sont la poésie, l’aura et l’âme de cette peinture ?

Adam et Eve
Adam et Eve © Radio France / Michel Ange
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.