Retour sur la concertation citoyenne autour des vaccins lancée en 2016, à laquelle plus de 11 800 personnes ont participé.

Vu du Web, une chronique en partenariat avec le site d’infos The Conversation (toute l’actualité analysée par des chercheurs, des universitaires). Avec Aline Richard.

Le gouvernement souhaite porter à 11 le nombre de vaccins obligatoires d’ici à la fin de l’année. Le Premier ministre l’a confirmé cette semaine dans son discours de politique générale, et ça n’a pas manqué de relancer le débat.

La défiance existe, les Français sont même champions en la matière. The Conversationrevient cette semaine sur la concertation citoyenne lancée en 2016. Plus de 11 800 personnes y ont participé.

Près de 40 % des Français considèrent que les vaccins ne sont pas sûrs, beaucoup plus qu’aux États-Unis, en Grande-Bretagne ou en Allemagne. La couverture vaccinale en France est-elle vraiment insuffisante comme l’affirme la ministre de la santé ? Les effets indésirables sont-ils sous-estimés ?

Les anti-vaccins réclament des vaccins sécurisés, sans adjuvants à base d’aluminium. Ils comptent bien se faire entendre. Ils ont prévu de se rassembler ce dimanche 9 juillet devant le ministère de la santé à Paris.

► ALLER PLUS LOIN | Défiance à l’égard de la vaccination : retour sur l’expérience participative de 2016

Le bonus

On découvre que Donald Trump n’a rien inventé avec les fake news, ces nouvelles totalement fausses qui se propagent à vitesse grand V. Au Moyen-Age déjà, il y avait des experts.

► LE BONUS | Philippe le Bel, un amateur de fake news

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.