38,8% de femmes députées à l'Assemblée Nationale, une première ! The Conversation revient sur cette féminisation d'une des grandes institutions de la Ve République.

Vu du Web, une chronique en partenariat avec le site d’infos The Conversation (toute l’actualité analysée par des chercheurs, des universitaires). Avec Thomas Hofnung.

Les élections législatives de 2017 ont profondément modifié le visage de l'Assemblée Nationale. 27% de femmes y tenaient place jusqu'alors, contre près de 40% aujourd'hui. The Conversation revient cette semaine sur cette large féminisation.

On peut l'expliquer en partie par la nationalisation des élections législatives pour des partis comme La République en Marche (LREM) ou la France Insoumise (FI). Les partis "traditionnels" se sont eux appuyés sur leur réseau régional et leurs figures politiques ancrées dans le territoire (des hommes donc).

Mais cette proportion de femmes sans précédent se couple aussi à un véritable rétrécissement des profils professionnels recrutés à l'Assemblée Nationale. 63% des femmes LREM élues sont issues de catégories socioprofessionnelles supérieures. Le renouvellement des "élites" reste donc seulement superficiel.

Le bonus

On apprend qu'il existe des greniers pour protéger des réserves de semences mondiales en Norvège. Et que ceux ci, inondés récemment, sont menacés par le changement climatique.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.