Pour aller plus loin, pour prolonger le récit radio, entrons dans la fiction : WELCOME FUTURE. Des romans-photos dans Sarajevo, Istanbul, Beyrouth et Jérusalem.

Entrez en 2050, en PLEIN ECRAN et en SONS.

Le nouveau monde commencerait peut-être par faire la fête. Mais une fête c’est : où et quand ? et avec qui ? Et parfois les réponses ne sont pas évidentes, surtout en Israël. Ayed, Rojeh, Hilal, Riyad et Tamer sont 5 amis, arabes israéliens, vivants à Haifa au nord d'Israël. Depuis deux ans, ils ont créé le JAZAR CREW pour organiser des fêtes géantes en pleine nature, pour palestiniens et israéliens. Le jour arrive où on se pose la question : la fête de samedi soir, prévue sur le plateau du Golan, on l’annule ou pas ? On est à quelques kilomètres de la frontière et de la guerre en Syrie, est ce qu’on a le droit de faire de la musique et de danser ? Qu’est ce qu’on peut apporter ?

Dans l’épisode 1, il y avait Moe, cinéaste en devenir sur une plage à Beyrouth, l’idée nous plaisait d’entendre de l’autre côté, l’imaginaire d’un autre apprenti réalisateur, israélien, sur une plage de Tel Aviv. Faire en son le trajet impossible en réalité : longer la côte, sauter la frontière. On rencontrera Yona à Tel Aviv , agriculteur qui a grandi dans un kibboutz, et a osé abandonner les champs, pour choisir le cinéma.

Mais on commence à Haïfa , c’est de là que viennent les 5 membres du Jazar Crew .. et notamment Ayed . Sa première soirée alternative c’était à 15 ans, dans une salle des fêtes où, d'habitude, on célèbre les mariages, il avait invité tout le monde, filles et garçons, israéliens et arabes… et sur le flyer, il précise bien qu’il y aura des profs, pour rassurer les parents. Ce n'était pas vrai évidemment, mais ça a marché, les parents y ont cru et 500 personnes ont débarquées.

Suleiman Khatib est un des fondateurs des Combatants for Peace . Lui a grandi en Palestine, puis après avoir blessé adolescent deux soldats israéliens, il part 15 ans en prison. C'est donc dans une prison israélienne qu'il grandit et fait son apprentissage intellectuel. A sa sortie, il décide de se mettre à parler avec les anciens soldats de Tsahal, et de provoquer une rencontrer avec les anciens combattants du Fatah, pour créer le dialogue.

Yona Rozenkier
Yona Rozenkier © Radio France / Caroline Gillet
Golden Beach, Tel Aviv
Golden Beach, Tel Aviv © Radio France / Caroline Gillet
Ayed Fadel et Rojeh Khlef
Ayed Fadel et Rojeh Khlef © Radio France / Caroline Gillet
Ayed et son père à Haïfa
Ayed et son père à Haïfa © Radio France / Caroline Gillet
Ayed et son père à Haïfa
Ayed et son père à Haïfa © Radio France / Caroline Gillet
Rojeh dans le supermarché - Haïfa
Rojeh dans le supermarché - Haïfa © Radio France / Caroline Gillet
Rojeh cuisine des pâtes à la bolognaise
Rojeh cuisine des pâtes à la bolognaise © Radio France / Caroline Gillet
Dans les rues vides de Haïfa la nuit
Dans les rues vides de Haïfa la nuit © Radio France / Caroline Gillet
Ayed, du Jazaar Crew, à Haïfa
Ayed, du Jazaar Crew, à Haïfa © Radio France / Caroline Gillet

Les liens

Un article du Monde sur les arabes d'Israël

Combatants for Peace, Palestine Israël

Jazar Crew sur FACEBOOK

Les mix de Jazar Crew

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.