Pour aller plus loin, pour prolonger le récit radio, entrons dans la fiction : WELCOME FUTURE. Des roman photos dans Sarajevo, Istanbul, Beyrouth et Jérusalem.

Entrez en 2050, en PLEIN ECRAN et en SONS.

WELCOME , c'est dire : voilà, c’est un nouveau monde, de plus en plus divisé et où l'on tente de tenir en équilibre, mais c'est le nôtre et ça peut aussi être une bonne nouvelle si on le prend à bras le corps. Il n'y a plus d'Est, ou d'Ouest, c’est fini. Il y a de la circulation. Il y a eux là-bas et nous ici, coincés maintenant entre le repli et la rencontre.

Pour le premier numéro, de Beyrouth à Sarajevo , on suit des jeunes qui vivent au jour le jour ces contradictions. A Sarajevo, INES (traduction Mathilde Ulmer) de mère croate et de père bosniaque, a souffert de la guerre dans sa chair mais refuse le nationalisme ambiant. Parce que : ce serait contre qui ? Comment choisir son camp ?MOE à Beyrouth a grandi dans le sud du Liban, à majorité chiite, et pro Hezbollah, qui envoie des hommes en ce moment en Syrie. Lui refuse de perdre ses années dans un conflit à venir.

La Syrie rappelle la Bosnie .Fritz Bokern nous le dit : lui, adolescent, a vécu son éveil politique avec la guerre de Bosnie et le siège de Sarajevo, dans les années 90. Aujourd'hui il travaille dans le nord Liban, pour l'avenir de la jeunesse. Il monte des centres pour accueillir des jeunes de toutes confesssions : allaouites, chiites, sunnites. Pour préparer l'après, et éviter la vengeance.

Assaad Chaftari nous rejoint après une réunion avec d'autres anciens combattants : ils ont fait l'exercice de la vision. Assaad est un repenti, ancien responsable au sein la milice chrétienne au Liban. Après l'aministie, le silence règne suite à la guerre civile de 1975 à 1990 dans le pays. Lui a décidé de faire une déclaration publique, de demander pardon, de dire aux jeunes : faites attention, c'est l'avenir de notre pays en jeu maintenant, ne répétons pas l'histoire.

Welcome Ines soleil
Welcome Ines soleil © radio-france / Caroline Gillet
Welcome - Mo plage
Welcome - Mo plage © radio-france / Caroline Gillet
Fritz - Frontière Liban
Fritz - Frontière Liban © Radio France / Fritz
Welcome - Inès cigarette
Welcome - Inès cigarette © Radio France / Caroline Gillet
Welcome - Mo groupe
Welcome - Mo groupe © radio-france / Caroline Gillet

Un teaser des deux premiers films de Moe (Mohamed Sabbah)

Les liens

Welcome Nouveau Monde on FACEBOOK

Assaad Chaftari

Relief and reconciliation for Syria : pour la jeunesse dans le nord Liban Etablie en janvier 2013 à Bruxelles par un groupe d’amis qui ont vécu en Syrie dans le passé, « Relief and Reconciliation for Syria » compte aujourd’hui une centaine de membres organisés en 12 branches nationales, partout en Europe et au Proche-Orient. Le point de départ pour cette jeune ONG a été l’indignation sur la passivité internationale face aux crimes contre l’humanité et au nettoyage ethnique qui se déploient en Syrie aujourd’hui. La jeune ONG associe le travail pour la paix et l’aide humanitaire en faveur des Syriens en détresse. Les fondateurs unissent des autorités morales de différentes communautés -musulmanes, chrétiennes et autres- autour d’une cause commune : l’avenir de la jeunesse. Début juillet, un premier Centre de Paix va ouvrir à la frontière libanaise avec la Syrie : une maison où des jeunes de différentes confessions et sensibilités vont recevoir un soutien psychologique et scolaire ainsi que de l’aide matérielle.

Mashrou'Leila, groupe libanais

UMAM : centre d'archives à Beyrouth. Travail de mémoire sur la guerre civile

Le Courrier des Balkans

Warm Foundation, pour l'après-guerre à Sarajevo

Dubioza Kolekitv et leur album "Absurdistan", groupe bosnien présent lors des manifestations à Sarajevo

Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.