44,1°C, enregistrés dans le Gard le 12 août 2003, 47,2°C en Espagne en 1994 ou 56,7 en 1913 dans la Vallée de la Mort en Californie (États-Unis), découvrez les records de température atteints sur la planète.

Un thermomètre indique une température de degrés à la fenêtre d'une maison à Nancy.
Un thermomètre indique une température de degrés à la fenêtre d'une maison à Nancy. © Maxppp / Alexandre Marchi

Par temps de canicule, on a tendance à (trop ?) regarder le thermomètre et ça n'aide pas à se rafraîchir. Mais si, au moment où nous écrivons ces lignes, le record n'a pas été battu - 44,1°C, enregistrés dans le Gard, à Saint-Christol-lès-Alès et Conqueyrac, le 12 août 2003 - ils pourraient bien l'être dès vendredi. Météo France estime d'ailleurs qu'il pourrait être dépassé notamment à Carpentras, dans le Vaucluse. Mais d'ailleurs, connaissez-vous les températures maximales et extrêmes atteintes sur la planète ? Des États-Unis à la Tunisie, d'Israël à Athènes, voici la carte des relevés records.

C'est en Californie que le record mondial a été atteint. Avec 56,7 degrés, cette valeur relevée en 1913 à Furnace Creek, en pleine vallée de la Mort, n'a, selon l'Organisation météorologique mondiale, jamais été dépassée. Autre record, la température la plus chaude jamais atteinte sur le continent Africain : 55°C relevés en 1931 à Kébili (Tunisie) au centre du pays, tout près du lac salé de Chott el-Jérid. Quand à l'Europe, le record est détenu par les Grecs : 48°C atteints à Éleusis, à l'ouest d'Athènes, à l'été 1977. 

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.