Les grands groupes pétroliers comme Chevron, Shell, BP, Total et Exxon, ont à eux cinq, réalisé plus de 82 milliards de dollars de bénéfices en 2018. Six ONG ont sorti un rapport intitulé Fossil Free politics, "chassons l’industrie fossile de nos politiques".

Quand les lobbies pétroliers pèsent sur les politiques gouvernementales
Quand les lobbies pétroliers pèsent sur les politiques gouvernementales © Getty / Martin Barraud

Ce que montre par le menu ce rapport, c’est le poids considérable des industries fossiles sur les institutions européennes.
Plus de 250 millions d’euros sont dépensés en lobbying par Chevron, Shell, BP, Total et Exxon depuis 2010.

Olivier Petitjean de l’Observatoire des multinationales explique pourquoi les ONG veulent que ça change

"On sait qu'à Paris, en 2018, ces industriels ont dépensé 8,6 millions de lobbying à Paris même. Les industriels comme Total débauche d'anciens hauts fonctionnaires, ils profitent donc de leur carnet d'adresse et de leurs relations. Ils parviennent par ce biais à capturer les processus de décision politique." 

infographie de campagne du rapport Fossil Free Politics "Bruxelles et Paris sous l’emprise des lobbies fossiles"
infographie de campagne du rapport Fossil Free Politics "Bruxelles et Paris sous l’emprise des lobbies fossiles" / Noble Studio

Par le biais de ce rapport "Fossil Free Politics" ils souhaitent mettre le holà, et pour cela ils ont une solution 

"Imiter ce qui a été fait par l'Organisation Mondiale de la Santé dans le domaine du tabac. C'est-à-dire, limiter très strictement les interactions entre les décideurs, les hauts fonctionnaires d'un côté et les lobbyistes. Et bouter les industriels du pétrole, du gaz et du charbon hors des enceintes de décision en matière de climat. " précise Olivier Petitjean

Pour aller plus loin 

Le reportage de Giv Anquetil 

5 min

Comment les industriels du pétrole pèsent sur nos politiques environnementales ?

Par Giv Anquetil
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.